Bon anniversaire, Richard Feynman!


Richard Feynman aurait eu 100 ans aujourd’hui. Il aurait pu devenir un spécialiste des fourmis, un percussionniste renommé ou un peintre fameux dans les bordels californiens[1] , mais il a préféré la physique.

Du projet Manhattan à la commission d’enquête sur l’accident de la navette spatiale Challenger en passant par le prix Nobel de physique en 1965, la vie de Feynman à été remplie de contributions de très haut niveau.

Mais Feynman était aussi un vulgarisateur scientifique passionné et passionnant. J’ai traduit en français la science est la croyance en l’ignorance des experts, sa conférence sur la science et sa pédagogie, et il y a plein de place en bas, sa vision prémonitoire de la miniaturisation.

Pour ses 100 ans je voulais lui+vous offrir la traduction d’un interview où il est très emprunté pour répondre à une question apparemment toute simple pour un physicien de son niveau : pourquoi deux aimants se repoussent.

Mais je n’ai pas eu le temps de la terminer… Ça viendra dans les prochains jours…

Il y explique que les questions commençant par “pourquoi” sont difficiles car la réponse dépend énormément de ce que la personne posant la question connaît déjà. Et que si on n’a pas étudié la physique, on ne peut que comprendre des réponses fausses comme “c’est comme s’il y avait un bloc de caoutchouc entre les deux”. Dans ces conditions il préfère ne pas répondre à la question.

J’ai été très troublé en voyant cette interview : quoi ? Le grand Feynman refuse de répondre à une simple question sur les aimants ? Et puis j’ ai trouvé qu’il était courageux de préférer passer pour un incapable que de donner une réponse fausse car trop vulgarisée.

Une bonne leçon de plus. Merci Richard !

References

  1. Richard Feynman “Vous voulez rire, monsieur Feynman !