Bilan 2016 2


C’est l’heure du traditionnel petit bilan sur l’année écoulée sur ce blog.

Avec 329’000 pages vues par 230’000 visiteurs en 2016, la fréquentation de ce blog est légèrement en baisse, mais rien de grave. Après un passage à vide en 2015, je reste motivé à partager avec vous les résultats de ma curiosité dévorante.

Surprise! Cette année, ce n’est plus “Dites NON au mouvement perpétuel” qui a été l’article le plus lu de ce blog. Il est second avec 18’654 lecteurs, assez loin derrière “Amiante : pas de panique …” lu par 23’666 personnes. Je ne sais pas vraiment pourquoi cet article de 2008 a rencontré ce succès cette année. Ses lecteurs ne proviennent pas de pages référentes, mais plutôt de recherches Google du genre “exposition amiante une fois” où mon article est désormais bien référencé. Suivent “17 équations qui ont changé le monde“, “L’énergie de la foudre” et “Comment trouver des nombres premiers” dans le Top 5

Parmi les 30 articles publiés en 2016, c’est “Les foils du Vendée Globe” qui a rencontré le plus de succès avec 1829 lecteurs, au 30 ème rang seulement. Drgoulu.com n’est donc décidément pas un blog d’actualités mais plutôt un site de références qui restent valables pendant des années. D’ailleurs, les deux tiers des visiteurs soit 200’000 sont arrivés suite à une recherche sur Google, dont 20’000 par la recherche d’image. 4000 de plus sont arrivés par Bing! le bien nommé, 5442 depuis une page Facebook, 1787 depuis le Café des Sciences tout beau tout neuf, 1696 depuis twitter, et 660 depuis Goutte de Science, le chouette blog de maths de Florian qui a eu la gentillesse de me citer dans ses favoris. Merci !

Ensuite, 589 lecteurs sont arrivés depuis Google Scholar, le répertoire de publications académiques. C’est étonnant, mais ce qui me surprend plus est de n’avoir eu aucune arrivée depuis Altmetric alors que j’ai pas mal investi dans ce système qui fait automatiquement des liens vers les articles parlant de publications scientifiques (comme ceci par exemple)  Par contre, environ 200 visiteurs sont arrivés depuis la Wikipedia, et ce n’est même pas moi qui ai ajouté ces liens (du moins pas tous …)

Perles de recherche

Parmi les statistiques que j’obtiens, les plus marrantes sont celles donnant les mots recherchés par les internautes pour arriver sur ce site. Best of 2016:

  • seduire des filles lorsqu’on a de bonnes notes en maths
  • pourquoi il y a un numero sur le mini paquet de yellow mustard
  • pourquoi les choses sont-elles comme ça et pas autrement
  • processus pour trouver un nombre impair
  • pourquoi elisabeth vergee pose pour elle meme (DrG: mais qui est cette dame?)
  • theorie de la relativité de la connerie (DrG: oui ça mène bien à une de mes pages…)

Certaines de ces recherches pourraient bien m’inspirer un article en 2017, mais voici déjà ceux auxquels vous avez échappé en 2016

Poubelle 2016

Voici quelques brouillons commencés cette année que je ne finirai pas, sauf demande expresse dans les commentaires:

  • Fondamentaux pour le Big Data : le MOOC. Après avoir suivi un MOOC d’Astrophysique (très bien) et un autre sur les problèmes énergétiques globaux (trop facile), j’en ai terminé un troisième intitulé “les fondamentaux pour le Big Data” (trop théorique, pas assez de programmation et d’application à mon goût. J’ai mis Méthodes de points intérieurs dans ce brouillon, je ne sais plus pourquoi…
  • Licorne avançant par émission de micro-ondes … (illustration ArsTechnica)

    l'EmDrive. Apparemment ce bidule viole la conservation de la quantité de mouvement, ou du moins créé une poussée par un phénomène inexpliqué [1]. Mon article se serait résumé à “intéressant. attendons des vérifications indépendantes” en faisant un effort pour rester dans cet esprit plutôt que dans celui-là, qui me tente pourtant plus.

  • Le “Gravidyne”, mentionné par Roland Lehoucq lors de sa conférence à la matinale des idées sur le voyage interstellaire (visible ici). Il s’agit d’un moyen de propulsion spatial aussi surprenant que l’EmDrive, mais sans violer les lois de la physique. Mais comme il n’a hélas jamais été réalisé je n’ai pas plus à en dire que ce qu’on trouve dans les références [2,3,4]
  • Sinon j’avais commencé deux articles sur les risques nucléaires, l’un à l’occasion de la publication du rapport de l’AIEA sur l’accident de Fukushima [5] (lecture recommandée, au moins du résumé) et l’autre suite à un passionnant article publié dans “Le Temps” [6] peu avant le vote suisse sur l’abandon rapide du nucléaire (refusé). C’est une version “grand public” d’une recherche [7] de Spencer Wheatley et Didier Sornette, professeurs à l’ETH-Zürich sur l’analyse statistique des risques et coûts du nucléaire. Ils y développement notamment leur “théorie du Roi Dragon” selon laquelle les événements comme Tchernobyl et Fukushima ne sont pas des cygnes noirs imprévisibles.
  • Dans la même veine j’avais aussi envisagé traduire les “observations personnelles (de Richard Feynman) sur la fiabilité de la navette spatiale” , un texte édifiant sur l’évaluation des risques techniques.
  • Dernier brouillon à finir à la poubelle cete année, celui sur le film Inferno, tiré du roman de Dan Brown. Un thriller modèle standard, rien à en dire. La science est nulle, et la seule question véritablement intéressante est éludée : que se passerait-il vraiment si un tiers des femmes du monde se retrouvaient stériles ? Avec 25h par jour, j’en aurais occupé quelques unes à simuler ça avec SysQuake, le génial soft d’Yves.

Bon, après ce petit nettoyage hivernal il ne me reste plus que 58 brouillons à des degrés d’avancement variés. Bonne résolution 2017 : en avoir moins de 20 dans un an.

Ca va commencer très fort, celui du 1er janvier est prêt, et il nécessite un autre article d’intro qui devra être publié encore cette année. Alors à très bientôt, merci de me lire, et profitez bien de vos vacances de fin d’année !

Références

  1. White, H., March, P., Lawrence, J., Vera, J., Sylvester, A., Brady, D., & Bailey, P. “Measurement of Impulsive Thrust from a Closed Frequency Cavity in Vacuum“, 2016 Journal of Propulsion and Power. American Institute of Aeronautics and Astronautics
  2. Thierry Alhalel “Un moyen de propulsion surprenant : le gravidyne“, 2002, Bulletin de l’Union Des Physiciens, 96(Mai), p.935–953.
  3. Roland Lehoucq “Le gravidyne”, 1999, Pour la Science No 260, p. 100
  4. Eduardo Guéron “Nager dans l’espace-temps courbe“, 2009, Pour la Science No 384 p. 24
  5. L’accident de Fukushima Daiichi” Rapport du Directeur général AIEA
  6. Spencer Wheatley et Didier Sornette*, professeurs ETH Zurich “Une perspective indépendante sur les coûts d’une société avec ou sans nucléaire“, Le Temps, 14 novembre 2016
  7. Wheatley, S., Sovacool, B., & Sornette, D. “Of Disasters and Dragon Kings: A Statistical Analysis of Nuclear Power Incidents and Accidents“, 2016 Risk Analysis. DOI:10.1111/risa.12587
  8. Rémi Sussan, “La quête des rois dragons“, 2013, sur internetactu
  • sixenligne atmo

    Comme Nevereven, j’ai voulu consulter le texte de Feynman et c’est pas le bon lien 🙁
    Pouvez-vous nous le corriger? Merci d’avance et surtout continuez votre blog dont j’attends chaque nouvel article avec impatience.
    Et bien sûr Bonne Année!!!