Quand Darwin invente le télescope


2009 est l’année Darwin, et aussi l’année de l’Astronomie. Et voici qu’une découverte toute récente [1] rapproche en quelque sorte ces domaines sous la forme d’un poisson des profondeurs : Dolichopteryx longipes.

Ce poisson de 18 cm vit vers 1000m de profondeur connu depuis 1888, mais ce n’est que récemment que Hans-Joachim Wagner a réussi à en capturer un exemplaire vivant. Il a ainsi pu examiner de plus près les étranges yeux de cet animal et a fait une découverte stupéfiante :

illustration de l’article (1)

La lumière n’est pas focalisée par réfraction par un cristallin comme tous les yeux des vertébrés connus, mais par réflexion sur un miroir concave, comme dans un télescope !

Il semblerait bien que l’évolution ait trouvé là encore une solution originale à un problème de survie : détecter la luminescence émise par certains habitants des profondeurs mieux que ceux-ci, qu’ils soient proies ou prédateurs.

  1. Hans-Joachim Wagner et al. “A Novel Vertebrate Eye Using Both Refractive and Reflective Optics”, Current Biology, Volume 19, Issue 2, 108-114, 24 December 2008, doi:10.1016/j.cub.2008.11.061
  2. Jean Etienne, “Le poisson abyssal qui a inventé le télescope…”, Futura-Science, 10 janvier 2009
  3. Dolichopteryx longipes” sur fishbase.org