Maths et Art 3


Les maths, ça peut être très beau. Si si. Il y a même des artistes qui utilisent des logiciels de calcul d’objets géométriques pour réaliser des oeuvres étonnantes comme celle-ci par exemple:


Supershape Combo 5
de Luc Benard

 Cette image est une combinaison de surfaces calculées avec la géniale formule mathématique des “supershapes 3D” dont je reparlerai très bientôt, puisque mon projet projet “Supershape Exporer : a first experience with DevLib” commencé en 2004 a repris avec Hyperion.

En admirant les autres oeuvres de Luc Benard, je suis tombé  sur celle-ci, montrant d’autres objets mathématiques intéressants :

 Ces objets ont été calculés avec le logiciel 3D-XplorMath avant d’êtres “mis en scène” et rendus avec un autre logiciel (Alias Wavefront). 3D-XplorMath est un programme gratuit, permettant de calculer beaucoup de surfaces intéressantes du point de vue artistique, regroupées dans un Virtual Math Museum avec par exemple:

  • des surfaces minimum, correspondant à la surface “choisie” par une pellicule de savon pour s’accrocher à une armature de fil de fer donnée, ce qui donne par exemple la surface  de Costa-Hoffman-Meeks ci-contre:
  • des surfaces “sphériques” et “pseudosphériques” obtenues en déformant des sphères, comme la très belle surface de Breather que l’on reconnait dans l’oeuvre de Luc Benard.

le Virtual Math Museum propose également une liste d’artistes comme :