Deux pubs 8


Loin de moi l’idée de faire de la publicité pour quoi que ce soit* sur ce blog qui se voudrait scientifique, mais comme nous sommes tous soumis à la publicité et à ses messages plus ou moins directs, je vous propose ici deux « études de cas ».

Commençons par cette affiche toute récente que j’ai trouvé absolument excellente:

Pourtant j’ai remarqué que le second degré du slogan échappe à pas mal de gens… Vous le captez ?

Pour moi c’est clair : la prochaine fois que j’ai mal au crâne, je vais acheter ce produit rien que pour soutenir leur superbe campagne anti-homéopathie !

Mais par acquit de conscience j’ai cherché ce que l’homéopathie propose comme anti-douleurs et j’ai trouvé:

  1. l’arnica
  2. le produit d’un laboratoire connu pour ses placebos, qui contient:

Belladone (teinture) 0,004µg, Iris (teinture) 0,004µg,
Noix vomique (teinture) 0,004µg, Spigélie anthelmintique (teinture) 0,004µg,
Gelsemium (teinture de racine) 0,004µg

Un « µg » c’est un microgramme soit un millionième de gramme**, donc 0,004µg c’est 4 milliardièmes de grammes… Comment ça soigne les douleurs ? Aucune idée. Mais à tout hasard ils ont ajouté:

Acide acétylsalicylique 330mg et Caféine 36,6mg

soit 82 millions de fois plus d’aspirine que de noix vomique, au cas où ça pourrait aider un peu.
Du coup la loi les a forcés à qualifier leur produit de « médicament »…

Sinon, en expliquant pourquoi les montres sont devenues plus grosses, j’ai repensé à cette ancienne pub  :

L’association du « Swiss made » avec « Made in Heaven » flatte mon patriotisme, et la montre me plaisait beaucoup, au point où j’ai sérieusement envisagé en acheter une. Mais finalement je ne l’ai pas fait, et aujourd’hui je me demande si le fait d’avoir vu cette pub n’a pas joué un rôle dans ma décision de ne pas passer à la caisse.

Et vous ? Cette pub vous donne-t-elle l’envie d’acheter cette montre (qui ne se fait plus, hélas) ? Ou y-a-t’il quelque chose qui vous dérange aussi ?

Notes:

*Je n’ai ni fait de lien vers les produits concernés, ni même mentionné leur nom dans le texte ce qui m’amènerait des visiteurs via les moteurs de recherche. Plus indépendant que Dr. Goulu, y’a pas.

**un microgramme, c’est la dose mortelle de plutonium et là il y a 250 fois moins de belladone, pour rassurer ceux qui se souviendraient que cette plante est très toxique. Mais puisque désormais ce n’est plus la dose qui fait le poison, l’homéopathie devrait disparaître rapidement…

  • http://www.alomphega.com Guy Capra (Alomphega)

    Pauv’ Juliette !
    (ok, ok, je ressors ;-)

  • telchar

    Bonjour,

    Juste une petite précision sur la toxicité du plutonium (1µg est un chiffre qu’on voit souvent passer mais qui est discutable !).

    Un microgramme, c’est la dose de plutonium 238 qu’il faudrait s’injecter dans sa jeunesse pour que l’organisme subisse pendant toute la durée de sa vie une irradiation interne cumulée de quelques Sieverts… ces quelques Sieverts étant mortels s’ils étaient reçus instantanément.

    Ce chiffre est une simplification théorique qui ne tient pas compte de l’étalement (homéopathique ;)) de la dose. S’il est à la rigueur possible (mais non prouvé) qu’un µg de Pu238 fixé dans le corps soit légèrement toxique, il est à peu près certain que ce n’est pas mortel. La dose mortelle est plutôt dans la gamme du milligramme.

    À noter que le plutonium est beaucoup plus dangereux quand il est inhalé que quand il est absorbé via le système digestif. Dans le premier cas, les poussières de plutonium forment des « points chauds » dans les poumons et c’est à partir de la centaine de microgrammes qu’on s’attend à voir apparaître des tumeurs.

    À noter aussi que la radiotoxicité dépend considérablement de l’isotope, le Pu238 est de loin le plus dangereux (en tout cas parmi ceux que l’Homme manipule…).

    • http://drgoulu.com Dr. Goulu

      Merci pour ces précisions. Effectivement 1ug semble être une borne (très) inférieure de la dose létale, mais c’est encore mieux : mon but était de comparer ces doses à celles d’un « poison » qui fait très très peur.

  • Léopold

    Concernant la pub pour la montre, elle ne me donne pas spécialement envie d’acheter, mais je ne vois pas ce qui est censé déranger. La méthode qui consiste à associer le produit à la virilité est très courante, même si ici c’est fait de manière bien peu subtile.

    On écrit « acquiT de conscience »

    • http://drgoulu.com Dr. Goulu

      Pour la correction, vous m’avez appris quelque chose, merci.

      Effectivement, je pense que cette pub est marrante, mais mauvaise car elle ne correspond pas à l’image du produit.
      Elle essaie de vendre une montre de luxe dans l’environnement glauque d’un pissoir public avec un gag sans finesse. Peut-être que l’idée était le contraste avec « made in heaven », mais ça ne prend pas : je ne rêve plus de cette montre parce que je l’ai associée à une certaine vulgarité.

  • Benoît

    « ni même mentionné leur nom dans le texte  »

    bonjour,
    l’image de la publicité a disparu et il reste le lien vers l’ancien fichier dont le nom est justement le nom que vous ne vouliez pas afficher sur la page. piégé malgré son indépendance ?
    un problème avec votre nouvel hébergeur ?

    • http://drgoulu.com Dr. Goulu

      Mmmh non, l’image apparaît correctement, il y a du y avoir un glitch et effectivement le nom était par défaut dans le « texte alternatif » qui apparait si l’image n’apparait pas, mais je l’ai enlevé. Mais il existe toujours dans le titre du fichier image, et apparemment ça suffit à Google pour l’indexer… Bon, je confirme n’avoir « pas mentionné leur nom dans le texte », au sens strict, mais ce n’est pas non plus obfusqué.

  • http://blogs.univ-poitiers.fr/n-yeganefar/ sham

    « Mais puisque désormais ce n’est plus la dose qui fait le poison, l’homéopathie devrait disparaître rapidement »

    héhéhéhé