Dites NON au mouvement perpétuel 488


Un collègue est arrivé au boulot tout excité par le « moteur magnétique » présenté par un certain Aurélien Prévost à l’émission « l’inventeur 2012″ sur M6. Il s’agit d’une « rampe de lancement » magnétique très similaire à celle ci-dessous [1], déjà brevetée en 1977 [2]:

Après une petite démo de la version linéaire du moteur qui pourrait étonner ceux qui n’ont jamais joué avec des Geomags ou autres aimants, Aurélien explique calmement kyaka refermer la rampe pour former un circuit circulaire fermé et fixer les billes à une roue pour que celle-ci tourne toute seule, grâce à un moteur magnétique qui ne nécessite ni carburant ni batterie.

L’enthousiasme du jury pour cette « invention » qui va permettre à la France d’alimenter le monde en énergie gratuite fait peine à voir dans un premier temps. Seuls quelques membres du jury demandent à en voir plus, et aucun ne prononce les 2 mots qui qualifient cette « invention » dès le premier coup d’oeil scientifique : « bull shit ». En français : « mouvement perpétuel ».

Après avoir revu la séquence plusieurs fois, je suis persuadé qu’il s’agit d’un canular monté par Aurélien avec la complicité d’une partie du jury, voire de toute l’émission de M6. Si j’ai tort, alors j’ai vraiment très honte pour la chaîne de E=M6 : il ne faut pas laisser croire au public qu’il existe la moindre possibilité qu’un truc pareil existe.

Il en va de la santé mentale des spectateurs : combien d’hurluberlus ont passé leur vie à ruiner leur santé mentale et le porte-monnaie familial à bricoler des machines condamnées à l’immobilité perpétuelle. Voici une collection de dessins commencée pour l’occasion, de Léonard de Vinci à nos jours [3,4,5]

Turbine Viktor Schauberger

Turbine Viktor Schauberger

MinatoWheel_jp70

roue---billes

wilkins

Feynman_ratchet

Maxwell's_demon

Mvp9

Bessler's wheel (1715)

perp04

perp02

perp06

ramel-w

perp03

orffyreuswessenstein

perp01

taccola

Mvp8

recirc1

zimara

On pourrait imaginer qu’après des siècles d’échec expérimental et de réussites scientifiques à expliquer pourquoi ça ne peut pas marcher, les génies amateur se découragent un peu et travaillent à des choses éventuellement possibles comme la téléportation ou la machine à remonter le temps. Mais non. Sur internet et YouTube en particulier, on trouve des floppées de solutions pour fournir de l’énergie gratuite. Certaines sont d’habiles montages avec un moteur caché dans un coin ou un petit jet d’air invisible bien placé. Ma palme va à cette magnifique réalisation d’un célèbre dessin d’Escher.

Et avec des aimants ?

Une machine est toujours un peu plus étonnante voire magique quand on y ajoute quelques aimants et leurs champs magnétiques invisibles. Avec des aimants, on peut attirer n’importe quel bout de ferraille à distance, et même repousser un autre aimant. Cette force de répulsion est tellement inhabituelle qu’on en est tout perturbé, comme le juré d’Aurélien qui parle de répulsion alors que son expérience n’utilise que l’attraction des aimants sur la bille. Voici une chouette application de la répulsion magnétique:

Chaise longue à lévitation magnétique d’Hoverit

Cette chaise longue n’a pas besoin d’énergie pour vous maintenir en lévitation. Pour comprendre pourquoi, il faut comprendre la différence entre force et travail d’une force.

La Terre attire un kilo de sucre avec une force constante et permanente de 9.81 Newton dirigée vers le sol. Lorsque vous posez le sucre sur la table, celle-ci exerce une force de réaction égale, mais vers le haut. Comment ? En fait ce sont les électrons de la surface de la table qui repoussent les électrons de la surface du paquet de sucre parce qu’ils sont chargés comme eux. C’est cette répulsion (électrostatique) qui empêche le paquet de sucre de passer à travers la table. Pourtant, il n’y a pas besoin de brancher la table à une prise électrique pour qu’elle fonctionne car une force « statique », qui ne crée pas un mouvement ou un changement des objets qu’elle lie ne « travaille » pas : elle ne consomme ni ne produit d’énergie.

De même, un aimant permanent n’a besoin d’aucune énergie pour rester coller à votre panneau d’affichage, ni pour repousser un autre aimant dans la chaise longue. Il ne s’use pas. Ce n’est que parce qu’on a besoin d’aimants plus puissants et moins chers qu’on utilise des électroaimants pour les trains à sustentation magnétique : leur consommation d’électricité pour maintenir des tonnes à quelques millimètres d’un rail est théoriquement nulle, et en pratique très faible. Par contre, lorsqu’on veut déplacer le train, là ça consomme de l’énergie car la force de propulsion « travaille » : elle doit s’exercer tout au long du chemin. Les moteur électriques, qu’ils soient rotatifs ou linéaires utilisent les électroaimants pour convertir l’énergie électrique en énergie mécanique.

Configuration des aimants de la rampe pour former un puits d’arrêt (1)

Les aimants d’Aurélien accélèrent la bille, mais ensuite la freinent et l’immobilisent à son point d’arrêt, à la position correspondant au fond du trou tracé sur la figure ci-dessus. Il n’existe aucun moyen de couper leur champ magnétique pendant qu’elle se déplace, où plutôt, les moyens existants nécessitent de dépenser au moins autant d’énergie que l'énergie cinétique acquise par la bille. En fait c’est Aurélien qui fournit l’énergie du mouvement lorsqu’il reprend sa bille tombée dans le puits magnétique et la déplace toujours sous l’influence des aimants à l’extrémité de la rampe, ou la force est plus élevée.

S’il enroule son dispositif sur un cercle, la source d’énergie (Aurélien) permettant de remonter la bille depuis le fond du puits disparaîtra : ça ne marchera pas.

Comme l’a dit un commentateur sur un forum que je ne retrouve plus, Aurélien aurait tout aussi bien pu laisser tomber la bille par terre à travers un tube, puis dire qu’en enroulant le tube elle tournera en rond…

Pourquoi ça ne peut pas marcher

Plutôt qu’une seule explication, en voici plusieurs, destinées à différentes configurations mentales:

  1. « Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. » ( Genèse 1:3 ) Mais la lumière n’étant qu’une forme commune de l’énergie, chose beaucoup plus fondamentale et donc difficile à définir, il est probable que Moïse n’a pas tout compris que Dieu lui dictait : « Que l’énergie soit! Et l’énergie fut ». Et depuis le Big Bang, cette énergie n’a pas varié d’un seul Joule, sauf peut-être sur les lieux des miracles, car seul Dieu Himself a (éventuellement) le pouvoir de créer ou de détruire de l’énergie dans Son Univers.
    Faire une machine à mouvement perpétuel, ce serait comme faire un miracle sans être Dieu. Tu comprends, pauvre mortel ?
  2. « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». La célèbre loi de conservation de la masse de Lavoisier a pris une dimension encore plus générale lorsqu’un employé du bureau des brevets de Berne y a ajouté « e=m.c²  » : en fait c’est l'énergie qui est conservée. C’est le premier principe de la thermodynamique. En physique, un « principe » est une loi qui n’a jamais été formellement démontrée* mais qui est vérifiée dans toutes les expériences que l’on a pu imaginer jusqu’ici, et jamais infirmée par aucune.
    Faire une machine à mouvement perpétuel est équivalent à en faire une qui produit de la matière. As-tu bien compris ça, ô bricoleur inconscient ?
  3. Oui mais de célèbres scientifiques ont aussi étudié des mouvements perpétuels plus sophistiqués. Il y a par exemple le Démon de Maxwell, et la roue à cliquet de Feynman-Smoluchowski, un nano-moteur mu par le mouvement brownien:

    Là, c’est une bonne maîtrise du deuxième principe de la thermodynamique qui est nécessaire pour montrer que ces systèmes peuvent fonctionner, mais nécessitent qu’on leur apporte de l’énergie de l’extérieur conformément aux lois susmentionnées. Dans le cas de la roue à cliquet, c’est d’ailleurs Feynman lui-même qui a montré que ce moteur ne fonctionne que si la température T1 est plus élevée que T2, et que la puissance du moteur ne dépasse pas celle prévue par l'efficacité de Carnot.
    Imaginer une machine à mouvement perpétuel de 2ème ordre, voilà qui commence à être un challenge abordable et respectable, disciple.

Mais je t’en supplie, cher lecteur : tu as dit non à l’héroïne, non à la chiantologie, dis aussi NON aux mouvements perpétuels, au moins de premier ordre.

E pur si muove…

C’est vrai, il existe des mouvements « pseudo perpétuels » pour lesquels les sources d’énergie sont si discrètes qu’il faut une bonne analyse pour expliquer leur fonctionnement. Dans cette catégorie je placerai le radiomètre de Crookes, la pendule Atmos, l'assistance gravitationnelle, et peut-être aussi l'oiseau buveur. Vos suggestions sont bienvenues dans les commentaires.

A la réflexion, je range aussi dans cette catégorie la grande roue d’Aldo Costa, qui tourne réellement comme on le voit dans ce reportage. Puisque ça ne peut pas être un mouvement perpétuel, sa puissance, de l’ordre de 1 watt seulement selon ces calculs, provient de quelque part, mais je ne sais pas d’où. Un minuscule vent ? une petite dilatation thermique due à l’éclairage ? l’induction d’un câble électrique ? A mon avis, cette réalisation spectaculaire mériterait une étude sérieuse. Mais M. Costa survivrait-il à l’explication ?

costa1avant

M. Costa devant sa roue


Enfin je vous soumets cette idée folle vue au salon des inventeurs de Genève il y a de nombreuses années, quand il était encore rigolo grâce aux mouvements perpétuels plutôt qu’aux sex toys chinois : une voie ferrée (ou magnétique) en circuit fermé circulaire de 1000 km de diamètre, avec un train de train roulant sur une voie ferrée (ou planant dessus en lévitation magnétique). Un train  aussi long que la voie (3142 km…) avec de lourds wagons, et des locomotives fonctionnant à l’envers, comme génératrices injectant dans le réseau l’énergie cinétique du train. Et comme source d’énergie, la force de Coriolis. Ca peut marcher ? ou pas ?

* Note ajoutée le 11.10.2013 : en fait le théorème de Noether peut être considéré comme une démonstration mathématique du principe de conservation de l’énergie.

Références

  1. Gilles Charles, « Rampe de lancement« , site supermagnete.de
  2. Hartman, Emil T., « U.S. Patent 4,215,330« , 1977
  3. « MACHINES A « MOUVEMENT PERPETUEL » sur Quant’Homme
  4. Donald E. Simanek, « Perpetual Futility A short history of the search for perpetual motion.« 
  5. R. A. Ford "Perpetual Motion Mystery" (1986) Lindsay Publications, Inc. ISBN:9780917914539 WorldCat Goodreads Google Books  

Laissez un commentaire

488 Commentaires on "Dites NON au mouvement perpétuel"


Invité
M. Visionnaire
4 jours 4 heures plus tôt

Dr. GOULU, tout ce que tu dis comporte des erreurs. Tu es d’accord qu’un atome est un noyau avec des électrons qui tourne autour, de façon perpétuel. Tu voix jamais un noyau sans ses électrons. De plus, concernant le champ magnétique, si tu poses ton paquet de sucre sur la table. Tu dis que les champs magnétiques s’équilibrent pour immobiliser le sucre. Et si tu laisses ton paquet de sucre une éternité, le sucre sera toujours à la même place. Les champs magnétiques auraient travailler un éternité. N’est -ce pas là une énergie perpétuelle ? qui dit énergie perpétuelle, dit mouvement perpétuel et dit énergie libre. L’homme ne fait que s’inspirer de la nature, quoi de plus naturel qu’un atome?
Merci de ta compréhension.

Invité
nrjlibreoui
20 jours 7 heures plus tôt

Dites non au mouvement perpétuel si vous voulez, mais ne dites pas non à l’énergie libre !! Ce serait trop dommage, et surtout dommageable pour l’écosystème dans lequel nous vivons. Cet écosystème que nous nous sommes accaparés par la force brute, sans rien demander à personne … comme des cow-boys .. Cordialement
https://www.youtube.com/watch?t=21&v=cyO78IkkUj0

Invité
HATEM Léon-Raoul 94 ans
26 jours 4 heures plus tôt

La preuve du Mouvement perpétuel est que depuis des milliards de milliards de millénaires, l’Univers fonctionne MALGRE les énormes résistances qui se produisent en permanence depuis l’éternité, et qu’il faut remettre en fonction ininterrompue…Ainsi, dans l’Univers le Mouvement Perpétuel constitue le seul VRAI moyen d’entretien  »éternel » ou simplement  »perpétuel ». Et c’est grâce à la Dualité Magnétique que ce  »miracle » se perpétue… Il suffit de savoir que la VRAIE « gravitation » se produit lorsque deux pôles magnétiques opposés se rapprochent simultanément l’un de l’autre avec des vitesses inversement proportionnelles à leur valeur énergétique ; Celui qui est deux fois plus faible doit se rapprocher deux fois plus rapidement que le plus fort…Cette gravitation correspond par ailleurs à la valeur de la gravitation newtonienne, soit quatre fois plus forte que la simple attraction…Mais sans supprimer la répulsion qui demeure permanente…Et, que devient cette répulsion dans les rotations synchronisées symétriquement de deux aimants. Elle devient inopérante car les pôles en répulsion se trouvent toujours à la même distance l’un de l’autre, ce qui supprime leur EFFET sans supprimer la répulsion elle-même.. Ne reste donc que les autres pôles en attraction.A L’OPPOSE, mais qui S’ELOIGNENT SIMULTANEMENT L’UN DE L’AUTRE…Avec des vitesses elles-aussi
inversement priportionnelles à leur valeur énergétique, celle qui est deux fois plus faible, doit s’éloigner deux fois plus rapidement que le plus fort Et là, ces deux pôles qui s’éloignent l’un de l’autre, se mettent simplement en DEGRAVITATION, et ne s’attirent plus.
SE LIBERANT MUTUELLEMENT L’UN DE L’AUTRE SANS SE FREINER, COMME S’ILS NE N’ATTIRAIENT PAS. Avec inversion des fonctions à chaque demi-tour. C’est là le MIRACLE de  »Dieu » pour les croyants…Et aussi pour les Métaphysiciens, qui permet à deux aimants opposés en rotations synchronisées symétriquement, de PRODUIRE DE L’ENERGIE EN PERMANENCE ; et aussi pour les Physiciens s’ils font l’effort de le comprendre…Il suffit de jouer sur la Loi de COULOMB qui ne le savait pas et ce que j’ai découvert en 1955…Vingt années de recherche…Déposé à l’Académie des Science où j’ai eu le plaisir de me faire traîter de con par un Académicien alors qu’il s’agit de l’une des plus grandes et énormes découvertes de toute l’histoire des Sciences…..Car elle permet le MOUVEMENT PERPETUEL dans l’atome comme dans la galaxie. JE DONNE UN MILLION D’EUROS A QUI DEMONTRE QUE C’EST FAUX …L.R. HATEM … (no de téléphone de M. Hatem supprimé par Dr. Goulu) pour démonstration…Et voir comment l’Univers produit sa propre énergie depuis l’éternité.et pour l’éternité par Dualité Magnétique.. Jusqu’à deux heures de démonstrations.par l’HORLOGER DE L’UNIVERS

Invité
Verde
22 jours 7 heures plus tôt

C’est très intéressant, mais est-ce-qu’il existe une modélisation de ce système avec une combinaison des équations existantes (Maxwell etc..) ou justifiée existe.
Je pense qu’une modélisation par ordinateur permet d’avoir un autre angle de vue sur le problème, car il s’approche plus du réel que juste une explication et une démonstration simple, ou il peut potentiellement avoir des erreurs. Alors que si il y a des erreurs sur un modèle… bah ça ne marche pas XD.

Mais il faut tenir bon fasse à l’adversité, si vous pensez vraiment que ce que vous dites est juste, il faut pas lâcher l’affaire. Peut être même essayer de se regrouper, d’utiliser les réseaux sociaux pour atteindre plus de monde. Car si vous êtes isolé, vous aurez beaucoup moins de chance de « percé » dans ce monde.
Pourquoi? Ex: en physique, tout le monde sait que tout est en constante évolution, elle explique un comportement globale, qui ne regroupe pas tous les cas (pour l’instant en tout cas) la physique macroscopique et microscopique est distincte par exemple de plus on utilise des outils de mesures ou autre matériel qui peut conformer ce que l’on étudie (ex en physique quantique), la lumière? onde ou corpuscule? bah les deux, donc c’est chiant (ceci à l’air d’être un cas particulier non?). Et si il existe ce cas, il peut en exister d’autre.
il existe donc plusieurs cas particuliers, on maitrise mal les cas non linéaire etc.. et on a tendance à dire « cette loi marche tout le temps » alors qu’il y a quand même un max de contrainte, si on veut pas de contrainte on fait des maths :p. Comme quoi y a encore beaucoup de taf en physique.
Donc tant que personne n’a prouvé de manière extrêmement clair et inébranlable que c’est faux bah on sait pas sauf si il y a une bonne démo et un bon prototype fonctionnel, et évidemment faire des bon protos.. entre la théorie et la pratique il y a un sacré gouffre, du style y a ptet des pertes qui augmentent de manière exponentielles ou d’autre chose qui faut bien maitriser. Mais déjà rien qu’un prototype qui marche pas très bien peut montrer que le principe est intéressant et c’est déjà une manche de gagné ;).

Invité
Léon-Raoul HATEM
23 jours 7 heures plus tôt

Cher Docteur GOULU, C’est la troisième fois que tu coupes mes messages afin qu’ils ne paraissent pas dans ton numéro de clown opposé à la plus grande découverte vraiment scientifiques concernant la Mécanique Universelle, car elle fonctionne par Mouvement Perpétuel depuis des milliards d’éternités…Alors je veux bien me taire et te laisser la parole puisque c’est toi seul qui peut en décider.. Je te fais mes adieux…Et rendez-vous dans vingt années pour constater que tout se perpétue dans l’Univers, de bien avant l’atome jusqu’à la plus immense galaxie…Et tu ne le sais pas DOMMAGE…

Invité
Verde
1 mois 8 jours plus tôt

Connaissais vous les techniques de création de vide biologique pour créer une source d’énergie? Une sorte de moteur à implosion? Viktor Schauberger avait fabriqué un prototype (Pas au point mais le principe est intéressant, du genre à propulser de l’eau à quatre fois la vitesse du son avec peu d’énergie )
Cf « Le Génie de Viktor Schauberger » de Alick Bartholomew si ça vous intéresse sinon

Invité
Verde
1 mois 8 jours plus tôt

Personnellement je trouve que le système solaire est un très jolie mouvement perpétuel (quasi) existant. Sinon l’univers est en mouvement perpétuel :p.

Invité
Dawidkicherchetkitrouv
1 mois 10 jours plus tôt

Bonjour. Je pense que vous ne connaissez pas le moteur Keepe de l’ingénieur Brésilien du même nom. C’est de l’énergie libre, qui vient de quelque part mais pas d’une batterie, n’y de quoi que ce soit qui envoi du courant via un système d’induction ou autre subterfuge. Ils disent que certains lobbys les empêchent de se développer (mais ce sont de conspiparanoîaques je suppose.. encore et encore et toujours des conspiparanoïaques). Les lobbys n’ont jamais rien empêché n’est-ce pas 😀 .. Cordialement
https://www.youtube.com/user/KeppeMotor

Invité
Je cherche encore
1 mois 27 jours plus tôt

Bonjour,

J’aimerais revenir sur certains de vos propos au sujet du 11 septembre.
Vous êtes un physicien donc vous connaissez un bon bout des théories sur le bout des doigts et vous l’appliquer donc régulièrement dans la vie de tout les jours.

Donc juste quelques questions hors sujet du mouvement « naturel » (perpétuel).

Avez-vous vue la tour 7 s’effondrer ?

N’y a t-il pas un problème de l’ordre physique ?
Car la 3éme loi de Newton, s’applique au 2 tour qui ce sont effondré, sauf! bien sur à la 3éme.

Enfin, je dirais plus que la synchronisation été bien trop fluide à la 3éme tour, contrairement aux 2 premières, mais bon (c’est du conspirationnisme).

De plus beaucoup de « témoins » (dit « conspirationnistes ») affirment avoir entendu d’énormes explosions avant l’effondrement des tours, donc vous remettez entièrement le point de vue des gens qui étaient sur place et qui les ont entendu ?

De plus de nouvelle preuve photographique, chimique, et des prélèvements, affirment que nous avons tous à faire à de la « thermite » ou « nano thermite » un explosif, qui été utilisé quelques années avant, dans la démolition..
Ce n’est pas vraiment un explosif, mais il sert essentiellement à couper d’immense barre en acier, comme les immenses piliers qui tenaient l’édifices durant un peu prés 42 ans.

« Les ingénieurs du World Trade Center envisagèrent aussi qu’un aéronef puisse s’écraser dans l’une des deux tours. En juillet 1945, un bombardier B-25 qui s’était égaré dans le brouillard percuta le 79e étage de l’Empire State Building. Un an plus tard, un autre avion s’était écrasé au numéro 40 de Wall Street et un autre manqua de peu l’Empire State Building58. En concevant le World Trade Center, Leslie Robertson considéra donc le scénario de l’impact d’un avion de ligne de type Boeing 707, qui pourrait se perdre dans le brouillard, en cherchant à atterrir à l’aéroport JFK ou à Newark59. Le National Institute of Standards and Technology (NIST) trouva un document de trois pages mentionnant qu’une autre analyse de l’impact avec un avion, impliquant un impact avec un objet allant à plus de 970 km/h, fut en effet envisagée, mais la documentation originale de l’étude fut perdue lorsque les bureaux de l’Autorité portuaire furent détruits dans l’effondrement du World Trade Center60. »

Source wikipédia « construction du wall trade center ».

De plus la construction des tours fut lancé par Rockfeller et son frère…..
Horrible coïncidence, que les accidents vraiment effroyable, on lieu à des choses financer ou construite par certaines familles ou privilégié, un peu comme le Titanic (JP MORGAN), ou on nous a jamais vraiment exposés le trou qu’a put faites le dit « l’iceberg »(torpille sous marine).

Je ne suis absolument pas complotisme, je trouves juste que le hasard fait des choses, bien douteuse, parfois, mais bon…
Ce n’est que des théories ou thèses, tout comme la physique actuel ou encore tout comme celle qui est officialisé et médiatisé, et qui conclut qu’elles s’opposent mutuellement, mais bon, il n’y a que des « scientifiques qui peuvent t’expliquer le bon fonctionnement de la vie et de la nature » (ironique), contrairement aux hermites qui ont une connaissance en toutes choses de la nature, mais qui ne connaissent rien pour les scientifiques (petite phrase humoristique de fin)

En clair, une bonne partie des dit complotismes sont en réalité des révisionnistes !!!!
Ce qui ont besoin de preuve concrètes, visuels, physique…..
Et de Thèse et Théorie qui relatent de la réalité.

Un peu comme ce soit disant peuple élu, qui dit qu’il avait construit un temple dédier a Salomon et qu’il fut détruit X nombre de fois, et qui est réalité un mensonge incontestable, mais bon….

Bonne soirée ou journée,
Je n’ai pas écrit ses phrasés pour faire polémique ou pour vous dire que vous avez tort, mais juste exposer certains fait qui me semble, soit incohérent ou déstructuré, selon certaines loi de la physique, et de la nature.

Invité
mc
2 mois 12 minutes plus tôt
Invité
Davidrempliderien
1 mois 9 jours plus tôt

hélas les images ne sont pas des preuves…

Invité
gijoe
1 mois 29 jours plus tôt

pure fake cette video bourré d’incoherence, 110w en sortie ce qui voudrait dire 10A sur les fils du ventillo sans qu’ils ne fondent, le transfo 12va ne tiendrait pas non plus, d’ailleur il ne doit meme pas etre reversible ca doit etre une alim avec redresseur, sans parler que le ventillo produit du continu donc meme avec un transfo tu ne passe pas en 220v il faut un onduleur
en debut de video il met tjrs ses doigts derriere le ventillo pour cacher le fils ensuite a 5:54 on voit que le ventilo est alimenter par la table et a 11:16 petite coupure le temps de relier le transfo par dessous la table

Invité
Baldr666
1 mois 29 jours plus tôt

C’est un fake.
Arrêtez la vidéo à 5min54, on voit le fil qui alimente le ventilateur et le trou par lequel il passe.

Invité
mc
2 mois 16 minutes plus tôt

Désolé mais ça fonctionne très bien. Certain moteur à mouvement perpétuels sont même commercialisés au Japon. Il sufit d’ouvrir les yeus et de se renseigner. L’énergie libre existe et c’est peut-être ce qui nous sauvera…

Invité
gijoe
1 mois 29 jours plus tôt

çà ne fonctionne pas, et c’est pas une question de lobby quelconque, c’est juste un fait, çà ne peut pas fonctionner

Invité
Thierry garnier
2 mois 4 jours plus tôt

Le mouvement perpétuel existe… La preuve, les commentaires sur internet 😉

Invité
davidrepliderien
3 mois 1 jour plus tôt

Je ne comprends pas cette façon d’affirmer que telle ou telle autre chose ne pourra jamais être démontrée, puisqu’elle est tout simplement impossible à réaliser : moteurs sur-numéraires, à gravité inversée, ou que sais-je d’autre encre, je ne prétends pas tout savoir, même si j’ai quand même travaillé pendant plus de 10 ans dans le domaine des supra-conducteurs et que j’ai eu l’occasion de voir des choses que vous jugeriez impossibles à réaliser, et je suis fier d’avoir été initié aux sciences par des personnes comme le professeur Jean Pierre Petit (même s’il n’a pas dit ou fait que des choses brillantes, nul n’est parfait…) car c’est quelqu’un de brillant et d’intègre, à l’image de Paul Davies ou de Michio Kaku que j’admire aussi pour leur philosophie de la Science et pour le fait qu’ils savent qu’ils ne savent à peu près rein.. En tous cas je comprends mieux le raisonnement qui poussait certains « savants » à affirmer que nous avions tout compris de l’univers, et des forces qui le régissaient dans les années 1900. Quand je lis des articles comme celui ci-dessus, je me dis que les grands théoriciens du rien ont encore de beaux jours devant eux. On a traité N.Tesla de menteur parce qu’il affirmait que le « son » pouvait être transporté par de simples câbles en métal, pendant que d’autres certifiaient que tout ce qui était plus lourd que l’air ne pourrait jamais voler … et que dire des fameux 50km/h, vitesse après laquelle tout objet se serait désintégré en la dépassant.. C’est vrai que les idées reçues ont la vie dure, mais elles ont sans doute un rôle à jouer (en dehors de retarder l’avancée des paradigmes scientifiques et de faire perdurer les dogmes qui sont le pire énnemi de la Science..). Cordialement.

Invité
3 mois 12 heures plus tôt

Depuis les années 1900 on a une idée beaucoup plus claire de ce qui est impossible et de ce qui est impossible à démontrer. Lisez http://www.drgoulu.com/2014/02/02/les-impossibles-1/ où j’essaie d’établir la différence fondamentale entre les « choses que vous jugeriez impossibles à réaliser » et celles qui sont impossibles tout court (un frigo à -300°C par exemple).

Je peux facilement démontrer qu’il est impossible de trouver un nombre premier pair autre que 2. Avec la même rigueur mathématique, Emmy Noether a démontré en 1918 que la conservation de l’énergie est équivalente à l’invariance par translation dans le temps, qui dit en gros que le résultat d’une expérience (sur un système isolé) ne dépend pas du moment auquel on fait l’expérience.

Aussi bien l’une (conservation de l’énergie) que l’autre (invariance par translation dans le temps) sont vérifiées dans les milliards d’expériences que nous faisons chaque jour, mais la science est « réfutable » : si vous trouvez UN SEUL contre-exemple, vous aurez le Nobel, la richesse des nababs du pétrole et au moins un esclave pour vous lécher les pieds : moi.

Par contre la foi en l’existence du mouvement perpétuel est irréfutable : comme ses adeptes n’acceptent aucun argument prouvant que leur quête est vouée à l’échec, ce n’est pas de la science.

Le mouvement perpétuel n’est pas « impossible à réaliser », il est impossible tout court. Encore plus impossible que la machine à voyager dans le temps de Paul Davies qui n’est (peut-être) que très difficile à réaliser et que les véhicules magnétohydrodynamiques de Jean Pierre Petit qu’on fera quand on en aura besoin. (j’étais est reste un fan d’Anselme Lanturlu)

Invité
davidrempliderien
2 mois 10 jours plus tôt

Mais il n’est pas question de « mouvement perpétuel » ni de croyances. Le mouvement perpétuel est un qualificatif qui sert justement à déqualifier les travaux des personnes qui savent que nous baignons dans une soupe énergétique, et cherchent par la même occasion un moyen d’utiliser cette énergie dans laquelle nous baignons. Croire l’inverse c’est justement le dogme actuel de la Science officielle, cette « science » même qui vous explique que des réacteurs en titane massif se sont vaporisés sur le pentagone un certain 11 septembre, qu’il est normal que trois bâtiments s’effondrent sur eux même lorsque… bref, passons… Comme je vous l’ai dis avant, je crois qu’en 1900 certain grands hommes sages et pleins de savoir pensaient qu’on avait plus grand chose à découvrir et qu’avec la Science de l’époque on pouvait presque tout expliquer.. Aujourd’hui je remarque seulement qu’il y a encore des personnes qui croient être en mesure de dire ce qui est possible et ce qui ne le sera jamais. Pour le prix Nobel, vous parlez de cette subvention accordée à des gens comme H.Kissinger, ou B.Obama, pour la paix ? Je me demande si ce genre de prix n’est pas devenu tout le contraire de ce qu’il était à son origine « je me comprends ».. En tous cas pour moi c’est pas une référence un prix Nobel. Nombreux sont ceux qui auraient dû l’avoir et qui ne l’ont pas eu, et inversement.. Si non j’ai l’impression que vous sous-estimez complètement les capacités de confiscation qu’ont les industriels en ce qui concerne des technologies qui pourraient s’avérer dangereuses pour leurs monopoles. En général ils achètent vite fait les brevets pour les mettre bien à l’abri dans une chambre forte, si non, il suffit de vous renseigner un peu pour voir ce qu’il arrive aux naïfs qui trouvent quelque chose, une « nouvelle énergie exploitable », ou un nouveau système pour récupérer très efficacement des joules et les réinjecter.. tous ces gens qui parfois disparaissent subitement, ou sont emprisonnés pour des dettes fiscales, ou que sais-je encore..

Invité
Hal
1 mois 28 jours plus tôt

Si un mécanisme arrive à capter une forme d’énergie inconnue aujourd’hui, mais diffuse dans l’univers, le mouvement qui pourrait en résulter ne serait pas perpétuel car il consommerait petit à petit cette énergie. Energie, par nature finie.