La forme du coeur 8


Enfin une explication rationnelle de la forme du cœur. Pas celle de l’organe mais celle du symbole de l’amour, celle que les filles aiment en bijou, les  garçons en gâteau et qui ne ressemble que très vaguement à une illustration anatomique.

Symbole de l’amour : la graine de silphium sur une pièce d’argent de 700 av JC

Une des représentations les plus anciennes de ce symbole figure sur les pièces  en argent de Cyrène datant de 700 av JC et représente des graines de silphium. Cette plante de la famille de la férule aujourd’hui disparue ne poussait que dans cette région de la Libye actuelle et était l’un de ses principaux produits, cité dans plusieurs textes anciens. Certains historiens vont jusqu’à penser que cette plante a justifié à elle seule la colonisation et la fondation de Cyrène par les Grecs.

Et à quoi donc servait cette plante si recherchée ? A beaucoup de choses assez habituelles pour des plantes « médicinales », mais surtout au contrôle des naissances. Ses vertus contraceptives étaient reconnues dans tout le monde antique et semblent bien avoir été réelles puisque dès la domination romaine sur Cyrène en 96 av JC, la natalité de la Rome antique pourtant à son apogée a baissé. A cette époque le médecin Soranus écrivit:

« les femmes doivent boire le jus de silphium avec de l’eau une fois par mois car il empêche non seulement la conception, mais détruit aussi tout ce qui existe. »

Récemment, des parents de la silphium été soumis à des tests de laboratoire. Asafoetida a réduit d’environ 50% la fécondité des rats et Jaeschikaena Ferula a été efficace à près de 100% lorsqu’ administrée dans les trois jours suivant la copulation.

Symbole de l’Amour s’il n’y avait pas eu la silphium …

Durant le premier siècle av JC, la silphium était un produit très recherché, mais les tentatives de la cultiver ou la replanter ailleurs qu’en Cyrénaïque ont échoué. Selon Pline, les derniers plants de silphium ont été offerts à l’empereur Néron, donc vers l’an 60 de notre ère. Il n’est pas certain que la surexploitation soit la cause unique de la disparition de silphium, mais les fabricants de pilules contraceptives peuvent remercier les Romains de ne pas nous en avoir laissé quelques graines bien au sec…

Références

  1. Pline l’Ancien  » Histoire naturelle Livre XIX, 15« 
  2. The Cyrenaica Archaeological Project
  3. Alan Bellows « The Birth Control of Yesteryear« , 2007, damninteresting.com
  • http://omnilogie.fr/ Neamar

    Ah, ce damninteresting fait des articles vraiment passionnants !
    Et si on ne s’attendait pas à retrouver celui-là chez Mr Goulu, il fut quand même fort instructif ! Merci donc.

  • herve

    C’est rationnel, mais il faut quand-même être clair : ce n’est qu’une hypothèse.

    • http://drgoulu.com Dr. Goulu

      Ah je me demandais quand se manifesterait le premier indécrottable romantique adepte de l’origine par le hieroglyphe Ib ;-) Ou as-tu encore une autre hypothèse ?

    • Indi Vidu

      je suis d’accord avec toi :)

  • grugru

    comme quoi protéger la biodiversité, c’est maintenir une vraie richesse …. Merci Docteur !

  • Franciane

    Merci Dr Goulu,
    Je savais bien que cette question aurait un jour une réponse!
    Ok, même si ce n’est qu’une hypothèse appuyée par des données vérifiées?
    Merci 2 fois Dr Goulu

  • Vinnz

    J’arrive longtemps après la bataille…

    L’explication que je connais « depuis toujours » est la suivante : il s’agit d’une feuille de lierre (l’un des attributs de Dionysos, qui présidait entre autres choses à l’amour) stylisée.
    Plus détails ici par exemple :
    http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Art-de-vivre/Lhistoire-du-symbole-du-coeur.html

    Évidemment, je n’ai pas de moyen de comparer l’exactitude de ces deux hypothèses… Après tout, elles sont différentes, mais on retombe dans les deux cas sur la forme d’une feuille et à des représentations pendant l’antiquité.

  • alain

    Une autre hypothèse : c’est la forme d’un gland (de pénis) vu par en dessous :)))