Mémoire eidétique 49


Quelques personnes sont dotées d’une faculté assez incroyable : la mémoire eidétique. Elle permet de mémoriser instantanément le contenu d’une image ou une scène vue, puis de la décrire avec une grande précision. Beaucoup de personnages célèbres ont pu exploiter ce don étonnant, comme Ampère, Jacques Bergier, Kasparov, Mozart et autres.

Si vous voulez savoir si vous avez la mémoire eidétique, faites ce test en ligne:

  1. cliquez dans le petit rond
  2. après une courte pause, quelques chiffres apparaitront au hasard dans des cases sur l’écran pendant une fraction de seconde puis ne restent que les cases, vides.
  3. Ensuite, vous devez cliquer sur les cases dans l’ordre croissant des chiffres qu’elles contenaient.

Pour ma part, je trouve presque toujours la première case, souvent 2, parfois les 3 premières cases, mais jamais plus. C’est parce que mon regard ou mon cerveau doit naviguer d’une case à l’autre, mais n’arrive pas à photographier l’ensemble.

Le singe qui se moque de vous à chaque erreur, c’est Ayumu, un chimpanzé doté de mémoire eidétique. Le voici dans ses oeuvres, et non, ce n’est pas truqué :

Ayumu a évidemment été entrainé à reconnaitre et ordonner les chiffres, mais surtout il semblerait que la mémoire eidétique soit assez répandue voire générale chez les chimpanzés. Les auteurs de l’étude initiale supposent que la mémoire eidétique résulte de l’évolution dans les sociétés de singes, et que la plupart des hommes auraient perdu cette faculté au profit d’autres, comme le langage.

La mémoire eidétique remarquable chez certains “génies” est donc un héritage d’un très ancien passé, et pas une caractéristique de l’ homme sur-évolué du futur. Ouf, ça me rassure…

References:

  1. Dominique Cazin, “Une mémoire de travail inhumaine !” , Neuropsychologie.fr, 5 décembre 2007
  2. Inoue, S. & Matsuzawa, T. “Working memory of numerals in chimpanzees.”, 2007, Curr. Biol. 17: R1004-R1005.