La physique des films "spatiaux" 7


Bad Astronomy reprend un sujet du blog de science fiction io9 consacré à la physique dans les films dont l’action a lieu dans l’espace, illustré par ce tableau très incomplet des violations des lois de la physique commises dans chacun: (cliquer dessus pour l’agrandir)

Seuls les films « historiques » comme « Apollo 13″ et « l’Etoffe des Héros » respectent parfaitement les lois de la physique spatiale

Le génial « 2001 l’Odyssée de l’Espace » est le seul film de science-fiction pratiquement parfait. Sa seule imperfection concerne le mouvement des acteurs en apesanteur, et il est du à l’âge du film : avant l’apparition des effets numériques, la solution typique était de passer les mouvements des acteurs « au ralenti ».

L’autre défaut de « 2001 » mentionné dans le tableau est incorrect : la scène de l’exposition au vide du Dr. Floyd lorsqu’il utilise le sas de secours est très réaliste. Cette page basée sur des documents et expériences de la NASA explique qu’un être humain placé dans le vide n’explose pas, ne gèle pas, mais meurt « simplement » asphyxié après avoir souffert de quelques phénomènes très désagréables, en principe similaires à la remontée rapide d’un plongeur depuis une profondeur de 10m.

Deux films s’en sortent bien avec 2 problèmes de physique seulement : « Space Cowboys » est une sorte d’ « Apollo 13″ de fiction mais n’évite pas l’effet « apesanteur au ralenti », et tombe dans une autre erreur typique : le bruit dans l’espace. Beaucoup ignorent le slogan des « Alien »: dans l’espace, personne ne vous entend crier…

L’autre est l’excellent « Contact ». Là, c’est plutôt le contact trop facile avec les extra-terrestres qui dérange : après un petit casse-tête initial, Jodie Foster discute en anglais non sous-titré avec le représentant d’une civilisation avancée… Plutôt que le « bruit dans l’espace » mentionné dans le tableau, il me semble que ce film souffre plutôt du syndrome du « plus vite que la lumière ».

Non, on ne peut pas et on ne pourra pas aller plus vite que la lumière. Jamais. Dieu et son prophète Albert l’ont interdit. Il sera peut-être possible de voyager dans le temps  et d’aller aussi vite que la lumière , mais pas plus vite.

D’autres films comme « Armageddon » et « Deep Impact » combinent les fautes mentionnées avec d’autres, notamment une mauvaise représentation du feu et des explosions dans le vide (rien ne peut réellement bruler dans l’espace) et le non respect de la gravité dans des champs d’astéroïdes (qui s’attirent mutuellement)

Finalement, il y a des films de « space opera » comme StarWars dans lesquels le réalisme scientifique est totalement négligé, mais est-ce bien important ?

Si le sujet vous intéresse, consultez aussi le site Intuitor (en anglais) qui traite du respect des lois de la physique dans les films en général, avec notamment une page très intéressante sur les effets spéciaux irréalistes mais très communs comme:

  • les balles qui ricochent en faisant des étincelles
  • les voitures qui explosent en cas de choc
  • les gens qui sautent sans mal à travers des fenêtres de verre
  • les rayons laser visibles
  • etc.

Intuitor fait aussi de nombreuses critiques scientifiques de films, et même de documentaires comme pour « Qui a tué la voiture électrique ?« , censé montrer comment l’industrie du pétrole à éliminé la gentille voiture électrique EV1 de GM…

  • Pingback: Décès de Sir Arthur C. Clarke « Dr. Goulu()

  • http://yves.masur.microclub.ch Yves Masur

    Effectivement, 2001 l’Odyssée de l’Espace représente non seulement les effets du vide, mais aussi du son! Lorsque Bowman ré-intègre le vaisseau, alors que HAL (l’ordi rebelle) veut l’éliminer, il se propulse dans l’espace (donc le vide) et ferme la porte du sas. L’air afflue et la pression se reconstitue: c’est seulement là que le son de la porte du sas qui claque résonne! Génialement bien fait et réaliste.

  • http://www.courtois.cc/blogeclectique/ Krysztof von Murphy

    Il y a quand même une différence entre les aberrations complètes (bruit dans l’espace) et des hypothèses d’avancées sur la physique relevant certes de la science-fiction optimiste mais pas complètement totalement implausibles (voyage à une vitesse supérieure de la lumière par trou de ver comme dans « Contact » ou traduction instantanée), surtout quand des entités extraterrestres bien plus avancées sont impliquées.

  • http://drgoulu.com Dr. Goulu

    Knowtex vient de republier cet article tellement vieux que je l’avais oublié :-)

  • nouts

    Beaucoup de choses sont fausses dans ces films certes, mais la critique également pour ce qui est du feu et des explosions bien sur que c’est possible. Le feu a besoin du combustible, du comburant, et de l’énergie d’activation. Dans l’espace, l’hydrogène est un comburant ;) pour les explosions comment explique tu les explosions gammas? Les supernovas et les implosions d’étoiles massives, ensuite il n’y a pas de vent dans l’espace??? Ah bon??? Et les vents solaires ça vous dit rien?? Le son? Il se propage dans l’espace par des ondes, il ne se manifeste simplement pas quand il est dans l’espace. Aller plus vite que la lumière est impossible? Ah mais mon vieux tu ne connais rien à la physique. La vraie formule : tout corps possédant une masse et une charge ne peut dépasser la vitesse de la lumière. Les neutrinos dépassent cette vitesse, les tachions ça te dis sûrement rien. Le tachion est une particule possédant une masse imaginaire. Et sa limite INFERIEURE est la vitesse de la lumière. Cette particule ne peut pas aller moins vite. Les quarks, qui constitue les rayons de lumière. Les trous de ver qui ont été prouvés de leur existence, sont des compressions de l’espace temps qui en créé un raccourci de chaque côté. Tu parles de gravité. Sais tu comment se fait la gravité? Je ne pense pas. Elle agit sur les corps d’une certaine masse. Planètes, étoiles etc… qui de par leur masse creusent la matière noire de l’espace temps. beaucoup de choses que tu raconte ne sont pas fondées ou sont mal expliquées.

    • http://drgoulu.com/ Dr. Goulu

      Merci pour le commentaire. Je me suis demandé si c’était un gag, mais tu m’as l’air sérieux. Alors:

      1) « carburant » et « comburant » sont des termes de chimie. On peut considérer que l’ hydrogène est le carburant des étoiles. Je ne connais aucune réaction ou l’hydrogène pourrait agir comme comburant.

      2) les explosions d’étoiles arrivent justement quand elles n’ont plus de carburant (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Supernova_%C3%A0_effondrement_de_c%C5%93ur ), donc plus d’hydrogène ou plus beaucoup

      3) le vent solaire a une densité d’environ 5 particules par cm3 au niveau de la Terre ( http://www.astrosurf.com/luxorion/sysol-soleil6.htm) selon les calculs ici (http://www.reddit.com/r/askscience/comments/11sqv9/whats_the_speed_of_sound_in_outer_space/) une molécule de gaz éjectée par une grosse explosion devrait parcourir plusieurs milliers de km avant d’avoir 1 chance sur 2 de heurter un autre atome, et comme cette distance est hautement aléatoire, ça ne forme pas une onde sonore qui peut se propager. Ca fait une « onde de choc » qui peut effectivement faire varier la pression de quelques microbares si t’es tout près, mais pas de son dans les fréquences audibles.

      4) quand à la vitesse de la lumière, j’accepte à la rigueur qu’on me traite de fan d’Einstein arriéré, mais de dire que je ne connais rien à la physique car je prétends que rien ne peut aller plus vite, c’est nouveau ! :-D Les neutrinos vont à la vitesse de la lumière ou un peu moins, mais pas plus, et les tachyons n’ont jamais été détectés, donc l’explication la plus logique est qu’ils n’existent pas

      5) les quarks n’ont rien à voir avec la lumière, qui est une onde électromagnétique portée par les photons. Les quarks n’existent pas à l’état libre. Ils sont groupés par trois dans les protons et les neutrons

      6) J’aime beaucoup les trous de ver mais non, il n’y a aucune preuve qu’ils existent. C’est dommage, parce qu’on pourrait constuire une machine à remonter le temps avec.

      7) La gravité s’exerce sur tout, même ce qui n’a pas de masse. Les rayons lumineux sont déviés par les masses. Et la matière noire on ne sait pas encore ce que c’est …

      Bref, la prochaine fois que tu postes un commentaire sur mon blog, je te serai reconnaissant de vérifier ce que tu racontes avant, et d’être un peu poli avec quelqu’un qui travaille beaucoup et gratuitement pour expliquer patiemment les choses à ceux qui veulent comprendre. Et si tu en sais plus que moi, vas-y, fais ton propre blog.

  • Pingback: 2001, l’Odyssée du singe tueur | le Bloug()