Théorique


La Renaissance du temps 2/2 1

Beaucoup trop longtemps après la première partie publiée lors de la semaine thématique sur le temps du Café des Sciences, voici la fin du compte rendu consacré à la seconde partie du livre “grand public” de Lee Smolin sur le temps.

Dans cette seconde partie, Smolin plaide en faveur de la réalité du temps et présente sa propre conception du temps. Petit rappel en préambule : Smolin est un cosmologiste reconnu qui a travaillé pendant des décennies avec les plus grands sur ce sujet, donc avant de le traiter d’hurluberlu aux idées délirantes, rappelez-vous qu’il peut vous asséner des piles d’articles “peer reviewed” et des tableaux noirs pleins de formules pour défendre son point de vue.


La Renaissance du Temps 1/2 29

A l’occasion de la semaine thématique sur le temps du C@fé des Sciences, voici un compte rendu du livre “grand public” de Lee Smolin, physicien théoricien passionné par ce sujet. Je n’ai pas réussi à résumer en un seul article ce livre de 300 pages extrêmement denses en informations et idées étonnantes.
Donc voici ce que j’ai retenu de la première partie du livre intitulée “Le poids : la mort du temps”, dans laquelle Smolin décrit comment le temps a progressivement quasiment disparu de la physique au point que de nombreux scientifiques le considèrent comme une illusion ou une émergence.
Un second article couvrira très bientôt la seconde partie “Lumière : la renaissance du temps” dans laquelle Smolin plaide en faveur de la réalité du temps et présente sa propre conception du temps, dont les implications sont stupéfiantes.


Pour la Science d’octobre 1

Plusieurs articles du “Pour la Science” No 432 de ce mois d’octobre (encore) m’ont particulièrement intéressé. “La naissance de l’écriture en Égypte” [1] décrit comment cinq “systèmes graphiques” ornant des poteries ou des sceaux ont donné naissance aux hiéroglyphes vers l’an -3250 (notez la précision). Je n’avais jamais vraiment réalisé la différence fondamentale entre des dessins et une […]


Selon Newton, l’univers serait digital 8   Modifié récemment

C’est du moins ce qu’illustre Jarmo Mäkelä dans son essai “Is Reality Digital or Analog?” qui a remporté le premier prix du concours FQXi 2011 dont je vous ai causé il y a quelques mois. Le texte commence comme une petite nouvelle de S.-F. : le narrateur rêve de rencontrer Sir Isaac Newton après lui avoir envoyé quelques […]


La réalité est-elle digitale ou analogique ? 3

C’est le sujet du concours FQXi 2011 d’essais scientifiques, motivé par cette réflexion*: “Alors que la physique classique – ainsi que le calcul différentiel qui lui sert de fondations – est basé sur les nombre réels et leur ensemble continu de valeurs, la mécanique quantique indique que certaines quantités physiques ne peuvent prendre que des valeurs discrètes […]


Tri réversible ? 12

En informatique, le tri est une opération incontournable car il est beaucoup plus rapide de rechercher une information dans une liste triée que dans un fouillis. C’est pourquoi j’ai longtemps cru qu’une liste triée contenait plus d’information qu’une liste non triée, car je voyais le tri comme un pré-traitement permettant d’accélérer les opérations suivantes, donc […]


la Résurrection du Jeu de la Vie 9

Le Jeu de  Vie imaginé par John Conway en 1970 est un automate cellulaire célebrissime pour au moins deux raisons: A partir de règles toutes simples, le jeu de la vie génère une “vie” artificielle étrangement complexe et imprévisible, posant toutes sortes de questions intéressantes Le Jeu de la Vie étant très facile à programmer, […]


Les Natures du Temps 6

“Gear Work 2” par Curious Expeditions sur flickr Les résultats du concours d’essais scientifiques sur “La Nature du Temps” ont été proclamés il y a quelques semaines, sans trompettes médiatiques hélas. Le premier prix va a Julian Barbour pour “The Nature of Time” Le  jury a admiré cet essai pour sa présentation attirante et claire comme le […]


Suites, Courbes et Théories 11

Si je vous dis “quel nombre vient après 1,2,3, ?” vous allez certainement dire immédiatement “4”. Si je vous dis réponds “non, c’est 5. Quel est le suivant ?” vous allez probablement penser aux nombres premiers et me dire “7” (oubliant au passage que 1 n’est pas considéré comme premier, alors qu’il pourrait l’être pusiqu’il […]