Lune


Un petit pas pour l’homme … dans un petit puits gravitationnel. 17

Après “le petit pas” de Neil Armstrong, le “grand bond pour l’humanité” dans l’espace se fait attendre. Après quelques rappels historiques sur le programme Apollo, Dr. Goulu présente la notion de “puits gravitationnel” qui permet de visualiser l’énergie nécessaire aux voyages interplanétaires. Si l’on se représente la Terre comme située au fond d’un puits de 6’300 km lui même situé quelque 10’000 km plus bas que Mars, on comprend mieux la difficulté d’un voyage habité vers la planète rouge. Surtout si c’est un aller-retour.


Pour quoi retourner sur la Lune? 12

Le 20 juillet 1969, j’avais 5 ans et mes parents m’ont exceptionnellement permis de rester debout pour suivre l’alunissage d’Apollo 11 et les premiers pas d’Armstrong  et Aldrin sur la Lune. Ces images restent d’autant plus gravées dans ma mémoire qu’à l’époque, mon avenir était tout tracé : je serai astronaute! Les choses étaient claires […]