Pourquoi

Les questions des scientifiques commencent par “Pourquoi”


Merci Hans Rosling ! 1

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de Hans Rosling. Si vous ne le connaissez pas encore, je vous encourage vivement à voir n’importe laquelle de ses conférences au TED ou sur sa chaine YouTube. Ce professeur de statistiques suédois changera votre vision du monde grâce à ses données, son charisme, son franc parler et son génial outil de visualisation “Gapminder” aux désormais célèbres bulles multicolores



La mathématique du Chat 3

Mais comment ai-je pu rater ce livre ? Fan du Chat, j’aurais du tomber dessus 100 fois, depuis 2008. Mais ce n’est qu’aujourd’hui que je vois en librairie ce que j’ai d’abord cru être un nouvel album. Mais ce n’est pas ça. “La mathématique du Chat” est un livre de vulgarisation sur les mathématiques*, illustré par des dessins de Geluck.



Bye bye Pour la Science :-( 1

“Il n’y a qu’un patron : le client. Et il peut licencier tout le personnel, depuis le directeur jusqu’à l’employé, tout simplement en allant dépenser son argent ailleurs.” (Sam Walton)

Pour la Science a beau être un excellent journal, il a oublié ce principe essentiel au point que je n’y suis plus abonné. Je recevrai désormais Scientific American à la place.



L’abstraction mathématique gravée dans le marbre 4

Urs Würgler, ancien recteur de l’Université de Berne et mathématicien est décédé il y a un an. Sur sa tombe, son épouse a fait graver la formule dont il était le plus fier.
Mais comme elle n’en connaissait pas la signification, j’ai été appelé à la rescousse. Ce fut l’occasion d’une intéressante plongée, ou plutôt ascension dans l’abstraction mathématique.



Réseaux de neurones et loi de Schneier 6

Des chercheurs de Google viennent de nous rapprocher un peu plus de la Singularité en permettant à deux réseaux de neurones de développer entre eux une méthode de cryptage qu’un troisième réseau de neurone ne soit pas capable de décrypter. Mais la “Loi de Schneier” relativise la portée de ce résultat



Ce sont des “dykes” 2

En ballade sur l’île de São Vicente au Cap-Vert j’ai remarqué des structures géologiques surprenantes : des murs de basalte quasi verticaux, parfois encastrés dans des couches horizontales, parfois se détachant sur le ciel.



Solutions admissibles 7

Chaque fois que je tombe sur des théories physiques un peu exotiques comme la Métrique d’Alcubierre, le Big Bounce ou les trous de ver, je repense à une anecdote survenue lors d’un examen de physique au Collège Lycée de l’Abbaye de St-Maurice.



A combien tourne un trou noir ? 10

Les trous noirs sont des objets extrêmement déroutants. La plupart des explications “grand public” qui leur sont consacrés, y compris la mienne, se limitent à décrire un modèle de trou noir très simplifié : le trou noir de Schwarzschild, qui ne tourne pas sur lui-même. Mais ces trous noirs n’existent probablement pas : dans l’Univers, les vrais trous noirs tournent très très vite, et ça change pas mal de choses.



Pyramides et sommes de puissances 3

En essayant de comprendre quelque chose aux courbes elliptiques je suis tombé là sur un problème d’apparence tout simple qui m’a fait découvrir les nombre pyramidaux et l’intéressant problème du calcul des sommes de puissances d’entiers.