Moteurs homopolaires 7


Yves m’a soumis une nouvelle colle : comment fonctionne ce moteur électrique ultra simple, formé de 4 pièces y compris la batterie ?

La pièce cruciale est le petit aimant cylindrique collé sous la tête de la vis. Plus il est puissant, mieux c’est car c’est la force de Lorentz qui fait tourner le moteur : cette force (en vert sur l’illustration ci-dessous) est perpendiculaire au champ magnétique (bleu) et au courant électrique (violet) par la “règle du tire-bouchon”

Explication et illustration par Evil Mad Scientist Laboratories

Les plus malins auront noté que la vis ne sert à rien, donc qu’il devrait être possible de réaliser un moteur en 3 pièces seulement : un pile, un rotor et un stator. La preuve:

Il existe une foule d’autres variations de ces moteurs dits “homopolaires” désormais très accessibles grâce à la disponibilité d’aimants puissants (c’est pas pour faire de la pub, mais s’ils veulent bien m’en envoyer quelques uns…)

Références:

  1. H. Joachim Sschlichting, Christian Ucke, “Der einfachste Elektromotor der Welt“, 2004, Phys. Unserer Zeit Nr. 6 p 272, Wiley-VCH Verlag
  2. MHD I: Demonstrate Magnetohydrodynamic Propulsion in a Minute” sur EvilMadScientist.com