Recyclage galactique


Si vous croyez toujours qu’une galaxie n’est qu’un disque d’étoiles qui tournent autour d’un trou noir supermassif qui les avale une à une, regardez cette image :

la galaxie NGC 5128 et ses lobes de gaz éjectés par son trou noir central

NGC 5128 est une galaxie assez proche (15 millions d’années lumière), bien visible dans l’optique mais aussi dans les fréquences radio. Elle se classe donc dans les “radio galaxies” sous le nom de “Centaurus A”. On savait déjà que l’émission d’ondes radio de ces galaxies, qui peut atteindre une puissance de 10^39 Watts (!!!) est provoquée par les jets de matière expulsés par le trou noir central, plus exactement par leur rencontre brutale avec le gaz très diffus qui entoure les galaxies.

L’image ci-dessus combine en fait des mesures faites avec 3 instruments différents dans 3 domaines du spectre électromagnétique:

  1. l’image optique vient du télescope de 2.2m de l’ESO au Chili
  2. les zones oranges correspondent aux ondes radio submilimétriques mesurées par le télescope APEX au Chili aussi
  3. le rayonnement X, représenté en bleu, a été mesuré par le satellite Chandra

On y distingue les jets du trou noir, en particulier celui en haut à gauche, dont on a mesuré la longueur (13’000 années lumière) et la vitesse initiale (c/2). Mais on voit aussi que les jets ne sont pas infinis : ils créent des ondes de choc et des volutes de gaz, qui ne peuvent rien faire d’autre que retomber lentement dans le disque galactique pour y être recyclées en étoiles fraiches dans quelques millions d’années.

Cette magnifique preuve supplémentaire que les trous noirs sont des moteurs de l’Univers est promue ipso facto non seulement au rang d’ “image du jour de la NASA” mais à celui de “fond d’écran du mois” par votre serviteur.