Pourquoi Comment Combien le blog du Dr. Goulu
le blog du Dr. Goulu

Mesurer la Science et la trouver belle

La scientométrie est de plus en plus utilisée pour évaluer les scientifiques et attribuer des crédits à leurs laboratoires, alors qu’il existe de nombreuses raisons montrant que ce n’est pas un bon système. Enro a publié plusieurs excellents articles à ce sujet.

Fort heureusement, les imposantes données collectées pour la scientométrie permettent d’en faire un autre usage plus noble et beau : des graphes.

Je vous avais déjà présenté une Carte des Sciences, mais le site eigenfactor.org en propose une version modernisée utilisant 6’434’916 citations des 6128 journaux répertoriés par Thomson Scientific pour le fameux calcul du “facteur d’impact” des journaux :

eigenfactor.org offre aussi un système de navigation en ligne permettant de visualiser les domaines connexes à un domaine donné, et surtout la liste des journaux traitant de ce sujet (très utile) avec leurs statistiques (moins). Voici par exemple un graphe qui m’a fait très plaisir :

  1. Il y a toujours des gens qui savent que l’informatique est une science alors que l’ “IT” est une technologie …
  2. elle est toujours bien centrale à mes sujets d’intérêt : ils sont tous là, bien en cercle, il y a même la mécanique des fluides !

CiteSpace est un autre outil remarquable. C’est une application Java qui permet d’analyser vos propres bibliographies pour visualiser le référencement entre chercheurs

ou les connexions entre domaines d’étude :

Les couleurs ne sont pas seulement “hippies” : comme elles correspondent aux années, elles permettent de saisir l’évolution temporelle du graphe. La convention utilisée est la suivante :

Références:

  1. Chen, C. (2006) “CiteSpace II: Detecting and visualizing emerging trends and transient patterns in scientific literature“. Journal of the American Society for Information Science and Technology, 57(3), 359-377.

Le blog à suivre si la visualisation des données vous intéresse, c’est information aesthetics, c’est ici et que j’ai trouvé ce qui précède et aussi des représentations à vocation essentiellement esthétiques

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aucun commentaire “Mesurer la Science et la trouver belle”