Le Prix Templeton à Michael Heller


Dans la série “Le Diable emporte les théories créationnistes“, voici une nouvelle intéressante:

Le Prix Templeton de $1.6 millions vient d’être décerné à Michael Heller, un prêtre catholique romain de 72 ans qui a passé sa vie à (tenter de) répondre à des questions comme “L’Univers a-t-il besoin d’avoir une Cause ?”

Heller a tenté de réconcilier les connaissances scientifiques du monde avec les dimensions inconnaissables de Dieu. Il s’est battu contre la stratégie du “Dieu des failles” qui consiste à utiliser Dieu pour expliquer ce que la science n’arrive pas à expliquer. Heller dit par exemple que l’objection religieuse à l’enseignement de l’évolution “est l’une des plus grandes incompréhensions, car elle introduit une contradiction ou une opposition entre Dieu et le hasard”. (Bien dit, mon Père!)

Heller résumé sa pensée dans sa déclaration (“statement”) , un document très intéressant citant Leibniz et sa recherche de la cause première “pourquoi y’a-t-il quelque chose plutôt que rien”, et Einstein, qui estimait que la science sert à décoder la pensée de Dieu. Le passage crucial sur le créationnisme est :

” Les adhérents à la théorie appellée “Dessein Intelligent (Intelligent Design) commettent une grave erreur théologique. Ils prétendent que les théories scientifiques, qui assignent un grand rôle au hasard et aux événements aléatoires dans le processus de l’évolution, doivent être remplacées ou complétées par des théories reconnaissant la conception intelligente de l’univers. Ces vues sont théologiquement erronnées. Elles ravivent implicitement la vieille erreur manichéiste qui postule l’existence de deux forces opposées : Dieu et la matière inerte; dans ce cas le hasard et le “dessein intelligent”. Il n’y a pas d’opposition ici. Dans la “Pensée de Dieu”, ce que nous appellons le hasard ou les événements aléatoires est bien intégré dans la symphonie de la création.

La Fondation Templeton n’a de loin pas la rigueur scientifique d’un Nobel, elle a même souvent été accusée de récompenser des créationnistes. Espérons que son soutien a une pensée un peu plus profonde et nuancée contribuera à faire avancer le débat.

Sources: