Question à mes amis turcs


Envoyé ce commentaire à l’article “Le génocide arménien sera-t-il reconnu par le Congrès ? Georges W. Bush s’y oppose” paru sur AgoraVox:

Je comprends très bien que les Etats-unis ne veuillent pas se fâcher avec un Etat ami, allié, client, fournisseur. Business is business.

Ce que j’ai de la peine à comprendre, et j’ai posé plusieurs fois la question à des amis turcs sans réponse convaincante, c’est pourquoi la Turquie a de la difficulté à admettre ce qui s’est passé en Arménie. Que ça s’appelle un “génocide” ou des “massacres à grande échelle” peu importe les mots, les faits sont établis. Ce qui est important c’est de reconnaitre ces faits, et c’est là que je ne comprends pas le problème:

  • c’était il y a un siècle
  • les arrières grand pères des turcs actuels ont été impliqués, et ils sont tous morts
  • ça s’est passé sous l’Empire Ottoman, une monarchie absolue pour le moins répressive (lire l’excellent Ismail Kadare "La niche de la honte" (1984) Fayard ISBN:2253054917 WorldCat Google Books  ), avant la naissance de l’état turc moderne
  • le terme “génocide” n’existait pas à l’époque dans le droit international

Donc quel est le problème qui empêche la Turquie moderne, jeune, actuelle de se pencher sur cette page sombre de son histoire ? les Allemands ont pratiquement réussi à se débarrasser de la culpabilité des horreurs nazies en l’admettant et en soignant leur mémoire pendant 50 ans. Pourquoi les Turcs n’arrivent pas à en faire autant ?