Pourquoi Comment Combien le blog du Dr. Goulu
le blog du Dr. Goulu

Office 2007

Microsoft Office 2007 a été lancé en même temps que le fumeux système d’exploitation Vista, ce qui fait que presque personne ne parle d’Office 2007. Pourtant Office 2007 mérite qu’on la regarde de près car  cette version apporte de nombreux changements importants.

Le challenge

La nouvelle version d’Office devait être percutante car:

  1. La version précédente Office 2003 date d’il y a 4 ans. En informatique c’est vieux.
  2. Microsoft se devait de répondre à l’attaque d’OpenOffice qui:
    • est gratuit !
    • intègre un traitement de texte très similaire à Word, un tableur très comparable à Excel, un éditeur de présentations très semblable à Powerpoint
    • est capable de lire et d’écrire les fichiers de Word, Excel et Powerpoint
    • a établi le nouveau standard XML “OpenDocument” pour les documents bureautiques,
  3. Microsoft doit aussi anticiper la prochaine concurrence de suites bureautique en ligne comme Google Docs, qui offrent des traitements de texte et tableurs simples mais accessible partout et des fonctions de travail collaboratif , le tout également gratuit

La réponse

Devant ces défis, deux réponses étaient possibles:

  1.  La défense : rééditer 2003 avec quelques mises à jour pour la rendre compatible avec OpenOffice et les autres outils récents, et la vendre très bon marché voire l’offrir gratuitement. Impensable.
  2. L’attaque : tenter d’établir un nouveau standard en changeant tout pour forcer la concurrence à  devoir tout recommencer, et vendre la suite encore plus cher. C’est évidemment ce qu’ils ont fait, et je dois dire que j’admire les paris “gonflés”…

Une nouvelle interface

Les premières heures d’utilisation de Word ou Excel 2007, c’est l’enfer : l’interface utilisateur a complètement changé, les menus ne sont plus au même endroit, on doit chercher les boutons dans des onglets qui changent tout le temps, on sait qu’une fonction existe, mais où diable est-elle … L’enfer je vous dis.

Dans un deuxième temps on s’habitue. On prend d’autres réflexes comme d’utiliser intensivement le menu contextuel (click droit), une convention qui prend de plus en plus d’importance aussi avec d’autres logiciels.

Dans un troisième temps, on commence à intégrer la logique de la chose et même à l’apprécier. Finalement, cette nouvelle interface est à la fois sobre, complète et efficace : on identifie rapidement les fonctions importantes et on clique dessus plus vite parce que les boutons sont plus gros que ceux des fonctions moins fréquentes, mais qui sont là aussi, une fois qu’on sait où.

En analysant un peu, on voit que Microsoft a osé toucher à un “paradigme” (j’adore ces mots qui en jettent et pour lesquels il faut lire la définition 10 minutes pour savoir si l’auteur les a utilisés à bon escient ) . En fait, Microsoft a remis en question le principe “menus déroulants + barres des boutons” sur lequel s’appuyent toutes les applications depuis près de 30 ans ! Gonflé, je vous dis…

Word 20007

Word 2007 dispose de quelques nouvelles fonctions appréciables. Je mentionnerais:

  1. la possibilité d’exporter le texte vers des blogs comme WordPress. Genial.
  2. la traduction automatique ! Wow ! ça marche de 2 manières distinctes:
    • après avoir changé l’option de la langue d’un texte , enplaçant le curseur sur un mot souligné en rouge parce qu’il n’existe pas dans la langue choisie, un popup apparaît avec les traductions possibles de ce mot ! wow!
    • on peut aussi envoyer tout le texte à un service en ligne qui nous le renvoie traduit. Bon, la traduction automatique n’est pas terrible, mais on peut demander par la même occasion un devis pour le faire traduire par un humanoïde certainement sous-payé dans quelque lointaine contrée. wow …

Outlook 20007

Outre Word, Excel et Powerpoint que tout le monde connaît, Outlook est le quatrième pilier central d’Office. C’est celui que j’utilise le plus car je n’ai jamais trouvé d’équivalent gratuit ou moins cher à ce programme qui non seulement gère les mails, mais aussi les adresses et le calendrier. Pour chacune de ces fonctions séparément il existe certainement des logiciels meilleurs, comme Eudora ou Thunderbird pour la messagerie, mais aucun à ma connaissance ne fait le tout de manière intégrée comme Outlook, qui de plus est devenu un standard pour la synchronisation des téléphones, bref, je ne peux plus vivre sans Outlook.

Là aussi quelques améliorations, mais pas de “wow !”

  1. une fonction recherche repensée, qui cherche et trouve tout facilement et vite. Enfin.
  2. la gestion des flux RSS qui permettent de recevoir les nouveautés de votre site favori directement dans votre lecteur de messagerie. Sympa si vous ne suivez que peu de sites.
  3. la prévisualisation des pièces attachées : curseur dessus, on les voit. Pratique

A ma grande et bonne surprise, tous les plugins d’Outlook 2003 que j’utilisais fonctionnent sans souci sur 2007. Par contre il n’y a toujours pas d’antispam intégré.

OpenXML contre OpenDocument (ODF)

Office 2007 est évidemment capable de lire tous les anciens formats de document Word Excel etc, mais utilise dorénavant par défaut des formats de fichiers XML regroupés sous l’appellation “OpenXML”. Office 2003 permettait déjà d’exporter des documents dans un horrible format XML bricolé à la va-vite qui a évolué pour donner OpenXML, proposé comme “standard” mais très vivement critiqué.

Après analyse, OpenXML n’apporte strictement aucun avantage sur ODF, qui est simple, totalement ouvert, normalisé et commence à être accepté largement par de grandes institutions.

OpenXML est clairement une initiative purement commerciale destinée à torpiller l’émergence d’un standard de document échappant à Microsoft.

Mon point de vue : Il n’y a aucune raison d’utiliser le format “OpenXML”. Si vous utilisez Word ou Excel 2007, sauvez vos documents au formats classiques .doc et .xml pour qu’on puisse les lire avec les anciennes versions et les autres outils du marché. Evitez les formats .docx et .xlsx qui n’apportent rien que des problèmes de compatibilité.

L’offre

Du point de vue commercial, Office est vendu en 8 versions différentes !

Premier piège, la version “Famille et Etudiant” vendue à un prix abordable (Frs 165.-) pour une utilisation privée ne comprend pas Outlook, mais Powerpoint qui me semble peu utile en famille, et OneNote dont je n’ai jamais compris à quoi il pouvait servir vu que la description est un gros blabla. Bref, autant utiliser OpenOffice qui offre les mêmes fonctions gratuitement…

La version  “Basique” (Word, Excel, Outlook) semble donc plus attrayante, mais elle n’est vendue qu’en OEM, à l’achat d’un nouveau PC ! (Frs 279.-)

Pour avoir les 4 piliers Word+Excel+PowerPoint+Outlook, il faut la version “Standard” qui coûte 620 Frs! (ou Frs 370.- pour une mise à jour depuis une version antérieure). wow! ouch!

En vendant Office 2007 encore plus cher que les versions précédentes alors que le changement d’interface utilisateur va occasionner de couts de formation et de perte de productivité auprès des clients, je pense que Microsoft pousse le boucon un peu loin, pour changer…

Je parierais assez sur une chute des prix si l’adoption des nouveaux produits de Microsoft reste faible.

Mon conseil : gardez votre version actuelle (Office 2003 ou OpenOffice) le temps que la situation de Vista s’éclaircisse, et remettez votre mise à jour à plus tard. Si vous changez de PC, prenez éventuellement “Office 2007 Basic” ou achetez un Outlook à côté d’OpenOffice.