le blog du Dr. Goulu

Papon, Eichmann, Milgram et nous

Coincidence:

  1. Je viens de parler à mes filles de l’expérience de psychologie décrite dans le film “I comme Icare” de Henri Verneuil  (à revoir absolument), qui montre que certaines personnes sont prêts à torturer n’importe quel inconnu par simple soumission à une “autorité” quelconque.
  2. Je tombe sur le billet de Nack sur Papon, qui ramène à l'”argument d’Eichmann“, défense classique des tortionnaires qui invoquent leur devoir d’obéissance envers leur hiérarchie, et de là à l’expérience de Milgram, justement celle décrite dans “I comme Icare“.

Evidemment, on se dit que les Papons et Eichmanns sont des monstres, que jamais nous-mêmes n’accepterions de commettre des crimes sur ordre… Mais l’expérience de Milgram l’a montré : c’est une large majorité d’humains, environ 2/3 qui suivent aveuglément l’autorité. Je me pose quelques questions :

  • Combien d’entre-nous suivraient l’exemple d’un Ehren Watada, ce soldat US jugé pour son refus d’aller combattre en Irak car il estime ce conflit “immoral” ?
  • Comment se traduit l’expérience de Milgram dans la vie de tous les jours, par exemple dans le monde professionnel ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pas de commentaire “Papon, Eichmann, Milgram et nous”