Pourquoi

Les questions des scientifiques commencent par « Pourquoi »


rp_20151222234355-34be98ae.jpg

Vivement 2016 1

Avec 4 ou 5 articles seulement publiés l’année passée, 2015 a été mon année la moins productive en tant que blogueur (je précise pour mon patron…) pour différentes raisons. Mais j’en ai profité pour faire quelques expériences de référencement et d’activité augmentée sur les réseaux sociaux qui se sont avérées intéressantes et payantes : avec 376000 visiteurs cette année, ce blog se maintient au niveau des années précédentes bien que très peu de contenu y ait été ajouté. Ceci me ravit, car ça vérifie un des objectifs que je m’étais fixés : écrire des articles à longue durée de vie, des articles que l’on trouve comme références lors de recherches sur Google, ou même la Wikipédia.

Merci à vous tous, fans fidèles et visiteurs de passage !


La Renaissance du temps 2/2 1

Beaucoup trop longtemps après la première partie publiée lors de la semaine thématique sur le temps du Café des Sciences, voici la fin du compte rendu consacré à la seconde partie du livre « grand public » de Lee Smolin sur le temps.

Dans cette seconde partie, Smolin plaide en faveur de la réalité du temps et présente sa propre conception du temps. Petit rappel en préambule : Smolin est un cosmologiste reconnu qui a travaillé pendant des décennies avec les plus grands sur ce sujet, donc avant de le traiter d’hurluberlu aux idées délirantes, rappelez-vous qu’il peut vous asséner des piles d’articles « peer reviewed » et des tableaux noirs pleins de formules pour défendre son point de vue.

7284147-L

7284147-L

La Renaissance du Temps 1/2 28

A l’occasion de la semaine thématique sur le temps du C@fé des Sciences, voici un compte rendu du livre « grand public » de Lee Smolin, physicien théoricien passionné par ce sujet. Je n’ai pas réussi à résumer en un seul article ce livre de 300 pages extrêmement denses en informations et idées étonnantes.
Donc voici ce que j’ai retenu de la première partie du livre intitulée « Le poids : la mort du temps », dans laquelle Smolin décrit comment le temps a progressivement quasiment disparu de la physique au point que de nombreux scientifiques le considèrent comme une illusion ou une émergence.
Un second article couvrira très bientôt la seconde partie « Lumière : la renaissance du temps » dans laquelle Smolin plaide en faveur de la réalité du temps et présente sa propre conception du temps, dont les implications sont stupéfiantes.


rp_15786846832_406cc5f5b4_z_d.jpg

La tête dans les étoiles 2

Le MOOC « Introduction à l’Astrophysique » de l’EPFL
Je voulais depuis longtemps suivre un MOOC, pour voir à quoi ça ressemble. Voyant que le Laboratoire d’astrophysique de l’EPFL propose le premier cours d’introduction à l’astrophysique en français sur edX, je me suis immédiatement inscrit et je le suis assidûment depuis deux mois en y consacrant une bonne soirée par semaine.


Plage de Copacabana

L’adaptation à l’altitude 4

Cette année, les Goulus ont visité les Andes en passant trois semaines à plus de 3000 m d’altitude, en y montant avec le mythique « train de Tintin » qui passe par un col situé à 4800 m, la hauteur du Mont-Blanc.

Là nous avons pu constater que nous avions la chance de ne pas être trop atteints par le mal aigu des montagnes, juste un peu essoufflés et somnolents. Par contre bon nombre de passagers ne se sentaient pas bien du tout, et une dizaine ont même du être secourus par l’infirmière du train, bien pourvue en bouteilles d’oxygène… Mais nous avons aussi remarqué que cette infirmière, le personnel du train et les autres indigènes que nous avons vu travailler à plus de 4000 m étaient en pleine forme, eux.

Est-ce juste une question d’habitude ou d’entraînement ?


Pour la Science de Juillet

L’été, il arrive que je lise Pour la Science un peu distraitement, lunettes de soleil sur le nez et bière à la main. Mais cette année c’est différent : le numéro 441 de juillet est passionnant du début à la fin. Dans ce numéro:
– L’intelligence des céphalopodes
– La réionisation
– L’effet Google
– Ramanujan et les partitions
– Y’a-t-il masse et masse ?
– Energies renouvelables

2eb219eeb35e739edb66cdbae7b9ad9e