Copenhague : Shut up and calculate* 16


Little Professor par draggin sur flickr

Soyons fous : à Copenhague, adoptons la “société à 2ooo watts“. Divisons la consommation d’énergie de l’Europe par 3, persuadons Obama de réduire celle des USA d’un facteur 6 et la Chine de stopper la croissance de la sienne pour que le monde entier se retrouve à la moyenne actuelle de sa consommation d’énergie, mais propre.

Un petit calcul sur la Suisse pour commencer :

  • 7.5 millions d’habitants à 2000 W, ça donne une puissance de 15 Gigawatt à produire en continu.
  • 15 GW x 8766 heures donnent 141.5 Terawattheure (TWh) d’énergie à produire annuellement.
  • Nos barrages produisent 42.3 TWh
  • Les plans les plus optimistes pour le solaire+éolien prévoient 10 TWh en 2050. Dans le meilleur des cas, les énergies renouvelables couvriront donc  30% de nos besoins réduits d’un facteur 3 …
  • Heureusement, la société à 2000W nous permet tout de même 25% d’énergies fossiles, soit 36 TWh au maximum.
  • Les centrales nucléaires existantes fourniront 25.3 TWh jusqu’à ce qu’elles rouillent.
  • Restent 28 TWh à produire. Comment ???

Passons au calcul mondial :

  • 7 milliards d’habitants (en 2012) x 2000 watts x 8766 heures = 116’580 Terawattheures
  • 25% de pétrole, gaz, charbon : 29’145 TWh soit 2.5 milliards de tonnes équivalent pétrole, le quart de la consommation actuelle de charbon+pétrole+gaz , soit celle des années 1950:

    Evolution de la consommation mondiale d’énergie. Source : J.-M. Jancovici (Manicore)

  • 14’000 TWh de biomasse (=bois), biocarburants et biogaz
  • la production actuelle d’électricité est de 19’000 TWh , dont :
    • 3000 TWh hydrauliques
    • 242 TWh éoliens
    • 509 TWh de géothermie
    • 5 TWh photovoltaïque… Allez, ajoutons les 45.3 TWh de solaire thermique pour les encourager …
    • marémotrice et hydroliennes : autant que le photovoltaïque : 5 TWh
    • et 2587 TWh nuclaires
    • le reste, soit 12’607 TWh est actuellement produit par des centrales thermiques au charbon, gaz et pétrole. Normalement on devrait inclure ceci dans les 25% de pétrole, mais admettons qu’on équipe toutes ces centrales de systèmes de capture et de stockage du CO2, ok ?

    Admettons qu’on arrive encore à doubler la production hydroélectrique et multiplier par 10 la production des autres renouvelables pour atteindre 14’513 TWh. Vous pouvez multiplier par 100 le photovoltaïque si vous voulez, ça ne change rien. Arrondissons la production future d’électricité totale à 30’000 TWh

  • Total de la production : 73’145 TWh, soit seulement 60% de la consommation d’une humanité à 2000 watts.
    Comment produira-t-on les 43’600 TWh manquants ???

Je rappelle que ce scénario est basé sur des propositions environnementalistes actuelles qui impliquent une réduction d’un facteur 3 de la consommation d’énergie de l’Européen moyen…. Une utopie, passe encore, mais si le total ne joue pas, je m’inquiète…

*Note : Le titre de l’article “shut up and calculate” est la devise attribuée à “l’école de Copenhague“, active en mécanique quantique. Elle consiste à dire qu’à un certain niveau, il faut arrêter de s’interroger sur le sens philosophique ou métaphysique des choses, et se fier uniquement aux résultats des calculs…