Tels que Le Corbeau, Le Renard 7


Une petite oeuvre oulipienne pour changer. Suite à un petit délire autour de la machine à café, voici la célèbre fable de La Fontaine traduite par Google en chinois et re-traduit du chinois en français :

Tels que Le Corbeau, Le Renard

Maître Corbeau sur arbre Walsh Organisation des Nations Unies,
Un fromage dans sa bouche.
Maître Renard, par l’odorat,
C’est dans cette langue:
« Hé, Monsieur Bonjour, Du Corbeau.
Tu es magnifique! Vous voyez!
Ne pas mentir, si votre Ramage
Relatif à vos plumes
Vous êtes le Tiger Woods de Phoenix.  »
International Consumer Electronics Show mots musique arabe Corbeau connecter Golf Club Nord-Pas de Deux Envoyer;
Montrer leurs belles voix

Il ouvre un large bec et d’ouvrir de sa proie.
Fox, la fin de l’année, a dit: « Mon bon Monsieur,
Chaque flatteur
Le coût de la vie de ceux qui l’écoutent
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute à ce sujet.  »
Crow, la honte et la confusion,
Swear, un peu plus tard que cela prendrait plus.

Un certain nombre de mots anglais et la merveilleuse allusion à Tiger Woods trahissent l’utilisation de l’anglais comme langue intermédiaire.

Quelques essais de passage par d’autres langues révèlent des demi surprises , comme le fait que le mot « Corbeau » n’est pas traduit partout : dans les expressions « Maître Corbeau » ou « Monsieur du Corbeau », il est interprété comme un nom propre.

Quant aux Nations Unies  j’imagine que l’idéogramme correspondant signifie aussi « perché », et que l’International Consumer Electronics Show résulte du « ces » de « à ces mots » interprété comme un acronyme…

Bref, il y a encore quelques bricoles à améliorer dans le domaine de la traduction automatique, mais en attendant ça peut quand même être un peu utile, et très rigolo.

  • http://blog.ifrance.com/webinpocket @gor

    Vraiment, sur ce coup, mort de rire!
    Le coup du « Tiger Wood », c’est énorme! ^^

    Toutefois, ça prouve qu’il vaut mieux éviter de traduire des textes en entier plutôt que seulement certains mots (je préfères les dico en ligne aux traducteurs).

    Et dire qu’en anglais, justement, la prof nous a donnée un texte sur le futur où il était dit à la fin (traduit ici): les gens n’auront plus besoin d’apprendre les langues, des traducteur automatique le feront tout seuls.
    (Cela fait allusion à un appareil qui le ferait, faut préciser)

    Ce n’est bien sûr pas la traduction exacte, mais en gros c’est ça. Bas quand on voit ce qu’il y au dessus, ça donne envie d’apprendre des langues! lol

    • http://drgoulu.com Dr. Goulu

      d’après moi, les programmes traduisent des textes entiers presque mot à mot, en tenant un tout petit peu compte de la syntaxe d’une phrase standard (et donc bien perturbés par la poésie…).

      La traduction d’un texte complet est mauvaise car le logiciel n’arrive pas à obtenir une cohérence des différentes phrases car il ne comprend pas le sens global du texte. Si Google comprenait que ce sont des animaux qui se parlent en s’appelant « Monsieur »,il n’aurait certainement pas compris « Phénix » comme une ville des USA et « ces » comme un acronyme…

  • http://blog.ifrance.com/webinpocket @gor

    D’accord, je comprends mieux la raison des erreurs alors.
    Merci :)

  • http://drgoulu.com Dr. Goulu

    Cette petite fable se retrouve en première page de vendredi info No 28! Cool non ?

  • http://www.nauka-websites.com Jice – Sites Scientifiques

    J’avais lu sur leur blog, l’an dernier, que l’algorithme de google utilisait aussi la ‘sonorité’ des mots pour traduire. En gros il fait ainsi fi des fautes d’orthographes (ils s’en servent aussi pour corriger les fautes lors des recherches sur le moteur principal).

    Cependant, impossible de retrouver l’article, ni d’avoir un exemple qui marche pour illustrer cela. Ca doit seulement concerner quelques langues

  • http://drgoulu.com Dr. Goulu

    Pour mesurer l’amélioration de la traduction Google en 4 ans (déjà…), voici ce que donne la même traduction aller-retour aujourd’hui :

    Corbeau et le Renard

    Le corbeau principal perché dans un arbre,
    Tenant dans son fromage de la bouche.
    Maître Renard, l’odeur tiré
    Il se tenait dans cette langue:
    « Hey, bonjour, M. Crow.
    Vous êtes très jolie! Vous aimez ma belle!
    Vraiment, si votre ramage
    Livré à vos plumes,
    Vous êtes le Phénix de ces bois.  »
    Corneille en ces termes, ne vous sentez pas la joie;
    Montrer sa belle voix,
    Il ouvrit la bouche large, en baisse de sa proie.
    Concurrence Fox, et lui dit: « Mon bon monsieur,
    Pour chaque flatterie
    Le coût des auditeurs en direct:
    La leçon vaut bien un fromage, sans doute.  »
    Corbeau, honteux et confus,
    Jura, mais un peu tard, mais il ne tient plus.

    Il y a du progrès, mais aussi de la marge de progression …