Nostradamus et les Catastrophysiciens

Après Superman, James Bond et Georges W. Bush, de nouveaux super-héros sont en train de sauver le monde de la destruction totale par les méchants.

N'écoutant que leur courage, les Catastrophysiciens Luis Sancho et Walter Wagner ont pointé leur Super-Arme contre les savants fous qui se préparent à donner la Terre à avaler au micro trou noir qu'ils vont produire avec le LHC du CERN.

A l'appui de leur théorie, les amis de Catastrophysiciens citent une référence de poids : Nostradamus! Voici le quatrain qui annonce la catastrophe :

Migrés, migrés de Geneue trestous,
Saturne d'or en fer se changera,
Le contre Raypoz exteriminera tous,
Auvant l'aruent le ciel signes fera.

En clair ça donne : Fuyez, fuyez tous de Genève, Saturne se changera d'un truc qui brille en truc qui brille pas et les rayons positifs contraires extermineront tout le monde, mais avant, le ciel deviendra tout rouge par Effet Doppler. (Je suis pas mauvais en interprétation de Nostradamus, je trouve... )

Notez comme l'énigmatique mot "Raypoz" de la prédiction trouve tout son sens avec les faisceaux de protons. D'ailleurs, il y a un même un petit dessin prophétique qui confirme cette interprétation :

(détail d'une illustration du "Vaticinia Nostradami", le "livre perdu de Nostradamus". Cliquer dessus pour le dessin complet)

On voit bien les deux poissons (Nostradamus ne savait pas bien dessiner les protons...) qui se croisent en sens inverse, lançés avec un arc à supraconducteur, et le trou dans le sol creusé par le micro trou noir qui descend au centre de la Terre, d'où il absorbera tout, comme dans ce joli film :

Tout est limpide n'est ce pas ? Sauf que d'après le texte on peut s'en tirer en fuyant Genève, ce qui fait que d'autres voient plutôt une annonce d' attaque terroriste nucléaire sur Genève d'après le même texte...

Concrètement donc, des juges américains ont considéré comme recevable la plainte de Luis Sancho et Walter Wagner, et assigné le FermiLab partenaire du CERN en justice.  Les physiciens du monde entier vont devoir probablement prouver que leurs expériences au LHC sont sans danger, alors que c'est justement le but du LHC de valider scientifiquement les prédictions de la théorie du "modèle standard" et/ou de ses diverses ramifications.

Et les super-héros qui reçoivent une publicité mondiale, que risquent-ils, eux ? A mon avis, on ne devrait que les obliger à avoir le même courage que Paco Rabanne, qui s'était engagé à ne plus faire de prédictions si la station Mir ne tombait pas sur Paris en 1999 comme l'avait prédit Nostradamus (déjà...). Il s'est confondu en excuses et ne la ramène plus.

Les scientifiques signent tous implicitement ce que j'appelle le "Serment de Paco Rabanne" : si les prédictions de ma théorie ne se vérifient pas, c'est que je me suis planté alors après je me fais très discret. Pour être pris au sérieux, les catastrophysiciens et leurs amis devraient être forcés à le signer explicitement : si le CERN ne détruit pas la Terre, on fait amende honorable et on ne la ramène plus.

Références :

  1. Alan Gillis "Nostradamus and the LHC", the Science of Conundrum
  2. "Lost Book of Nostradamus: Images and Quatrains"
  3. "Nostradamus : The Lost Book" video (en anglais) sur history.com
  4. "le CERN au banc des accusés" sur le ZebraBlog de Sugus, qui a trouvé le document juridique et motivé ce second article, merci !
  5. Alan Boyle, "Doomsday fears spark lawsuit" sur CosmicLog
  6. http://www.lhcconcerns.com/ un forum initié par les catastrophysiciens avec un début de débat
Pourquoi | , , , , . permalink.
  • http://www.redacbox.fr/Blog2/ Impressionnée

    Sauf qu’en fait, Mir est bien tombée sur Paris, mais les petits hommes en vert (le service de nettoyage de la ville) ont tout bien ramassé. Ensuite, les MIB sont passés avec leur stylo magique et tout le monde a tout oublié. Même Paco Rabanne a oublié qu’il prédisait autrefois.

    Comment je le sais ? Mes lunettes de soleil m’ont protégée ce jour-là.

    Et oui, tu traduis vraiment bien le Nostradamus. Je suis impressionnée.

  • http://goulu.net Dr. Goulu

    Attends, y’a mieux : j’ai trouvé ici (vers la fin) une explication selon laquelle Paco Rabanne a juste fait de toutes petites erreurs d’interprétation parce que l’accident du Concorde à Gonesse, elle, correspondrait parfaitement à la prédiction de Nostradamus ! On rêve …

  • http://www.redacbox.fr/Blog2/ Impressionnée

    Heureusement que tu as précisé « vers la fin » car la page est… euh… riche. Enfin, je ne suis pas dupe, je sais bien que ce site-là a été bâti uniquement pour masquer la vérité sur 11 août 99.

    Ce jour-là, le jeune Kevin Carpeau, livreur au Monoprix de la rue de Rennes, Paris 6ème, a trébuché sur le pied du sergent Mironton qui venait faire ses courses. Kevin a atterri dans le rayon entretien et projeté de nombreux flacons dont certains ont explosé en tombant. Le mélange de ces produits a fait craindre des émanations toxiques et entraîné une évacuation du quartier.

    Plus de peur que de mal, sauf pour le jeune Kevin qui s’est un peu rapé le coude.

    Paco Rabanne et Nostradamus avaient tout vu (Mir, le militaire, l’accident, etc…), il a juste fallu qu’ils exagèrent. Mais bon, en attendant, ils les ont bien vendu leurs bouquins, c’était finement joué.

  • http://bigsciencenews.blogspot.com/ Alan Gillis

    L’intérêt de Large Hadron Collider reste dans son potentiel à déclencher d’importantes découvertes en physique et des accidents graves. N’oublerions pas que le LHC est la plus grande machine à jamais, aussi puissante, complexe et couteuse qu’étonnante.

    Bien sûr, il y a des Catastrophysiciens et des gens qui craindront tout, mais il y a d’autres plus savants et peut-être plus sages. Il faut étudier leurs theories et considérer leurs plaintes au niveau sérieux.

    C’est difficile de critiquer la Science, parce que les scientifiques et leur public croient que leurs méthodes et leurs recherches sont au-délà de toute discussion. Pour eux, il y a seulment des croyants et des hérétiques, comme c’était le cas avec l’Eglise de Moyen Age.

    If faut que CERN nous donne des preuves de la sécurité du fonctionnement du LHC, surtout pour le peuple du Canton de Genève et les Français d’à côté. On attend toujours leur réponse promise depuis 2006 et leur résultats encore en retard, sur un projet si enorme qui date de l’an 2000.

    En tant que humaniste et citoyen de la francophonie, je m’intéresse à cette grande expérience, et l’aventure nucléaire plein de risques. Ayant beaucoup voyager en France et en Suisse, et ayant été bien accueilli à Genève plusieurs fois, je le regretterais beaucoup si quelque chose de facheux se passerait là-bas, surtout un évenement catastrophique, peut-être pour tout l’Europe. Et ça à cause d’une croyance absolue en le pouvoir d’un bloc monstre de scientifiques à CERN. Cet été, le LHC se demarre.

    Au moins, un coup d’oeil jeté sur le LHC vaut la peine. Dans le cadre du journalisme objectif, voir mes articles à http://www.scientificblogging.com/alan_gillis. Pour une vue à vol d’oiseau amusante du LHC, clicker auprès du link pour mon blog, The Science of Conundrums, trouvé dans les Références (#1) ci-dessus.

    –Alan Gillis

  • http://goulu.net Dr. Goulu

    Je ne suis pas d’accord pour inverser le fardeau de la preuve, d’une part pour des raisons légales (c’est l’accusation qui doit prouver la culpabilité, pas l’accusé qui doit montrer son innocence), et aussi pour la question essentielle de la démarche scientifique (celle qui sépare les croyants des hérétiques).

    Le CERN va prouver que le LHC ne cause aucun problème d’une façon très simple : en le faisant fonctionner. Car le but de l’expérience est de valider des théories qui expliquent pourquoi l’Univers a survécu à sa création.

    Vous avez le droit d’être sceptique ou craintif, mais pas d’attaquer gratuitement (sans risque pour vous) le travail de milliers de gens. C’est donc à vous de formuler une théorie compatible avec les expériences menées jusqu’ici, et qui explique simultanément pourquoi des énergies de TeV pourraient conduire à des événements dont on observe aucune trace dans l’Univers.

    Sinon, signez simplement le Pacte de Paco Rabanne.

  • http://goulu.net Dr. Goulu

    l’article a été repris sur AgoraVox : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=40811

  • http://bigsciencenews.blogspot.com/ Alan Gillis

    Souvenez-vous du Code Napoléon? CERN le comprend, ayant publié un rapport des risques long attendu, en fin juin, “Review of the Safety of LHC Collisions”.

    Mais LHC n’est pas une nouvelle machine flipper.

    Un bloc monstre de physiciens ne fait pas la critique des milliers de gens, mais de l’organisation CERN, laquelle est dirigée par un petit comité exécutif. Dans les guerres c’est toujours de bon soldats et de l’autre côté les politiciens. Evidemment vous n’avez pas lu mon blog, The Science of Conundrums, présentant une douzaine d’articles concernant les dangers du LHC et comment on peut les éviter ou les contrôler, au moins un peu. C’est curieux que vous m’en demandez plus. C’est un projet CERN. Les journalistes, comme moi, posent des questions.

    Néanmoins, vu l’importance du LHC, j’ai considéré un nouveau danger pas inclu dans les études de CERN ou d’ailleurs. Heureusement, il y a deux semaines à http://www.scientificblogging.com/alan_gillis on peut trouver “Superfluids, BECs and Bosenovas: The Ultimate Experiment”. Là-dedans, j’explique comment des énergies TeV peuvent causer un énorme accident, type Nostradamus.

    – Alan Gillis

  • ManOTM

    Je ne commenterais pas la partie sur Nostradamus par contre il existe des scientifiques qui répondent tout à fait a tes attentes.

    cf la lettre d’Otto E. Rössler en début d’article (la suite est plus douteuse par contre) http://www.alterinfo.net/Pourquoi-je-mets-en-garde-contre-les-experiences-prevues-a-l-aide-du-Grand-collisionneur-a-hadrons_a22675.html

    Ce monsieur ne demande qu’une chose : qu’on lui prouve que ça théorie est inexacte avant de commencer les essais, par ce qu’après il sera trop tard.

  • http://goulu.net Dr. Goulu

    ma réponse est dans le commentaire plus haut : ce n’est pas au CERN de prouver que Rössler a tort, c’est à lui de prouver qu’il a raison, en proposant et réalisant une expérience permettant de valider sa théorie par rapport au modèle standard. Si la seule expérience qu’il peut proposer consiste à faire fonctionner le LHC, et bien raison de plus pour essayer.

    Car que deviendrait la Science si on acceptait des arguments du genre « voici ma théorie, mais surtout il ne faut pas essayer de la vérifier ni de l’infirmer expérimentalement car ça détruirait le monde » ? C’est le retour à l’obscurantisme garanti.

  • ManOTM

    Je comprend ton point de vue mais a l’heure actuelle aucune des deux théorie n’ont été ni infirmée ni confirmée. D’un point de vue strictement scientifique c’est donc du 50-50, il a autant raison que le CERN.

    Alors c’est vrai que le plus simple serait de tester pour les mettre a l’épreuve, le problème est qu’on risque quand même la destruction de notre planète. Quant on se retrouve face à se genre de conséquence éventuelle c’est vraiment jouer a l’apprenti sorcier que de se lancer dans l’expérience sans absolue certitude du résultat.

    J’ai l’impression qu’ils jouent à la roulette russe avec la vie de notre chère planète. Y a plus de chance que rien de grave ne se passe mais dans le cas contraire ce serait probablement la fin de tout.

    Bref je n’ai rien contre le CERN mais je préfèrerais qu’on prenne bien le temps de vérifier qu’il n’y a aucune balle dans le chargeur avant de tirer.

  • http://tomroud.owni.fr Tom Roud

    @ ManOTM : ça sent le crackpot à fond cette histoire :
    - réinterprétation d’Einstein
    - « découverte » vieille de dix ans
    - appel à une conférence publique pour débattre de la théorie

    Si j’en crois le lien que vous donnez, l’inquiétude se base uniquement sur une « réinterprétation » de la relativité générale. Cela ne prend donc pas du tout en compte la physique quantique. Or, sur ce que j’en sais, la description des trous noirs par Hawking notamment inclut bien évidemment la mécanique quantique (c’est comme cela qu’il a proposé ce qu’on appelle le rayonnement de Hawking). Je suppute aussi que le mécanisme par lequel les trous noirs s’évaporent est purement quantique (effet tunnel ?). Dans tous les cas, les arguments de cet article (et sur ce que j’en comprends les bases scientifiques) me semblent un peu légers pour dire qu’entre les modèles existants et cette « théorie », c’est du « 50-50″.

  • jtankers

    What do you think of the article at: http://www.lhcfacts.org/?tag=666

  • Pingback: Suites, Courbes et Théories « Dr. Goulu

  • http://bigsciencenews.blogspot.com/ Alan Gillis

    C’est gentil à vous de signaler à mon attention le travail de Dr Rössler, ManOTM. Il s’est trouvé que j’étais en train d’écrire un article / interview avec cet homme de science. C’est fait, publié au ScientificBlogging, http://www.scientificblogging.com/big_science_gambles/professor_rossler_takes_on_the_lhc ou bien traduit comme “Professeur Rössler lance un défi au LHC”. Lisez donc la suite où Dr Rössler se défend face aux critiques.

    Et qu’est-ce-qu’il a fait, Tom Roud, dans cette histoire crackpot? Rössler se bat pour achever la securité des peuples suisse et français. Parce que la plupart d’entre eux ne connaissent pas grand-chose sur ce que se passe à CERN. C’est vrai que sa thèse ne touche pas à la physique quantique en trous noires, mais le rayonnement de Hawking n’y à pas était détecté ni confirmé non plus. On attend encore, depuis 1974, des preuves (pas dangereuses) à titre expérimental.

    –Alan Gillis

  • http://tomroud.owni.fr Tom Roud

    @ Alan Gilis : que Rossler soit plein de bonnes intentions, je n’en doute pas. Simplement, j’ai quelques doutes sur la validité des arguments scientifiques vu qu’il semble n’y avoir aucune référence à une théorie quantique, ce qui est un comble vu qu’à ces échelles, c’est une théorie quantique (supercorde or whatever) qui nous dit que les minis trous noirs (s’ils existent) vont se former et s’évaporer. Si vous ne croyez pas à la mécanique quantique ou aux supercordes, alors il n’y aura pas de trous noirs.

    C’est très noble de discuter de la sécurité des peuples suisse et français (et du monde entier), mais ce serait bien aussi d’éviter de paniquer les gens. Encore une fois, la science n’est pas la démocratie, toutes les « opinions scientifiques » ne sont pas équivalentes : il y a une communauté scientifique derrière ces expériences, des gens compétents, qui font des calculs tous les jours et qui ont énormément plus de bouteille.

  • http://ouvertures.info kalvin

    @ Docteur Goulu

    Cher Docteur,

    je sais que vous être un grand esprit. Je ne saurais donc irrévérencieusement revendiquer que nos esprits se sont rencontrés, le mien n’étant qu’un vagabond mécréant.

    Ceci dit, pour votre information et au nom de la rigueur de la science, je ne me suis pas inspiré de votre article dans cette menue chronique.

    Je rends grâce néanmoins à votre inspiration en mettant un second lien sur votre article qui m’a permis de constater que ma mémoire aussi était défaillante puisque ce cher Paco avait peur pour 1999 déjà en non pour l’an 2000.

    Les siècles passent … ;-)

  • Pingback: Les trous noirs : des moteurs de l’Univers ? « Dr. Goulu

  • Pingback: La fin du monde pour aujourd’hui ? « Arnofouquet’s world

  • Nat

    Théories, théories et encore théories ! Et ce n’est pas parce que physiquement il ne se passe rien qu’il ne va rien se passer énergétiquement ! Il est facile de vouloir des preuves visibles alors que parfois elles ne peuvent pas l’être !

    Des gens crèvent de faim pendant qu’ils dépensent des millions pour prouver quoi ?? Désolée mais jouer avec la planète c’est bien l’égoïsme des sciences ! Ne pourrions-nous pas plutôt nourrir les affamés au lieu de dépenser l’argent du contribuable pour une machine qui ne m’inspire aucune confiance et si les méfaits ne sont pas physique, ils le sont du moins énergétiquement !

    • http://drgoulu.com Dr. Goulu

      Que voilà un commentaire « typique », qui mélange un tas de choses intéressantes.

      « Théories, théories et encore théories ! » étonnant de voir comme ce terme a souvent une connotation péjorative, alors qu’il désigne la capacité unique du cerveau humain à tenter de comprendre son univers et à communiquer ses hypothèses avec ses congénères. En l’occurrence, le LHC n’a plus rien de théorique : c’est un dispositif expérimental qui permettra de valider ou d’invalider plusieurs théories, car seule la confrontation avec de nouvelles données permet de le faire (voir http://drgoulu.com/2008/08/23/suites-courbes-et-theories/ )

      « Et ce n’est pas parce que physiquement il ne se passe rien qu’il ne va rien se passer énergétiquement ». L’énergie est une notion elle aussi bien mystérieuse, opposée ici à la physique. 300 ans après Newton, 100 ans après E=m.c^2, il y a encore des gens qui vous parlent d’énergie, de vibrations et de rayons en les mettant sur un autre plan que la réalité matérielle. Il y a encore du boulot, c’est pourquoi on est là, nous, les vulgarisateurs, les blogueurs de science…

      « Des gens crèvent de faim pendant qu’ils dépensent des millions pour prouver quoi ?? » Un argument typique devant lequel je n’ai pas d’autre réponse que l’absurdité du monde. Effectivement, en quelques dizaines d’années on est parvenus à créer des machines fantastiques pour observer notre Univers à très haute énergie, et on a que très peu progressé pour fournir les quelques watts nécessaires au fonctionnement de beaucoup de cerveaux humains. Peut-être tout simplement parce que c’est plus simple…

      Pourtant c’est pas faute d’essayer. Tiré de http://www.afrikeco.com/article/economie.php3?id_article=9848 à propos de l’Afrique uniquement : « S’élevant à 126 milliards de dollars en 2004, les envois de fonds constituent la deuxième source de devises étrangères des pays en développement. Cette même année, les flux d’investissements étrangers directs ont atteint 165 milliards de dollars et le montant total de l’aide publique au développement 79 milliards de dollars. ». En comparaison, le budget du CERN est de moins de 1 milliard de dollars par an. Et à part ça, la situation sur le front de l’extrême pauvreté s’améliore plus qu’on ne le pense souvent (http://drgoulu.com/2009/09/19/laissez-ses-donnees-changer-votre-etat-desprit/)

      « une machine qui ne m’inspire aucune confiance ». Moi non plus, je n’ai aucune confiance dans une machine. D’ailleurs le premier truc qu’elle a fait, c’est de tomber en panne. Mais je n’ai aucune raison de douter des centaines de personnes qui l’ont conçue et construite. Ils font leur boulot, ils sont formés pour, ils ont droit à la même confiance que chaque chauffeur de poids lourd que je croise sur la route et qui pourrait me tuer d’un petit coup de volant. Pas plus. Mais pas moins non plus. C’est vrai que comprendre le boulot d’une personne aide à lui faire confiance.

      « les méfaits ne sont pas physique, ils le sont du moins énergétiquement ! ». Je ne sais pas à quels « méfaits » vous faites allusion, mais je soupçonne un « syndrome de la Tour de Babel » du type « si on fait un truc géant qui nous dépasse pour s’approcher de la Création Divine (ou équivalent mystique), des Forces Supérieures vont nous tomber sur la gueule. » On a eu peur des machines à vapeur, des avions, des vaccins, du nucléaire, et on est toujours là, 10x plus nombreux et vivant 3x plus longtemps qu’il y a deux siècles.

      Il fallait réfléchir avant de descendre des arbres, maintenant c’est trop tard, on ira jusqu’aux étoiles.

  • http://drgoulu.com Dr. Goulu

    Otto Rossler strikes again… Mis un petit commentaire en anglais chez lui.